Etats-Unis

L'an dernier, 85 % des 880 000 ISBN attribués à des livres papier d'auteurs autopubliés aux Etats-Unis l'ont été à des utilisateurs de CreateSpace, la plateforme de fabrication d'Amazon, selon le rapport de l'agence bibliographique américaine Bowker, qui dispose du monopole de vente des identifiants de livres. L'activité de CreateSpace a progressé de 50 % par rapport à l'année précédente (contre + 38 % pour l'ensemble de l'autoédition imprimée), et a presque quintuplé depuis cinq ans.

Pour le livre papier, CreateSpace, comme ses principaux concurrents, propose un ISBN gratuit. Ce service est appréciable aux Etats-Unis, où l'identifiant coûte 125 dollars (110 euros) à l'unité chez Bowker. La plupart des autoédités se dotent donc d'un ISBN, ce qui rend l'estimation de l'agence relativement exhaustive pour l'autoédition imprimée. Toujours dans le livre papier, les concurrents d'Amazon sont loin derrière, avec 36 651 références pour Lulu Press (- 12,5 %), 19 223 pour Blurb (- 10 %), et 15 667 pour les marques d'Author Solutions (- 18,7 %). La quasi-totalité des autres plateformes est aussi en repli.

Bowker tente une estimation des nouveautés en autoédition numérique, bien plus discutable : KDP, plateforme d'autoédition d'Amazon, gère son propre identifiant (ASIN), et ne communique aucune donnée de production, alors que son catalogue compte 6 millions d'ebooks, d'éditeurs traditionnels et d'auteurs. L'agence américaine ne dispose que des ISBN numériques des concurrents. Les chiffres confirment qu'ils sont tous en retrait (- 18,7 %, à 129 601 références). Bowker ne communique plus les nouveautés des éditeurs traditionnels.






Commentaires (0)

Espace réservé aux abonnés

Livres Hebdo a besoin de votre voix. Nous apprécions vos commentaires sur le sujet, vos critiques et votre expertise. Les commentaires sont modérés pour la courtoisie.

Connectez-vous Pas encore abonné ? Abonnez-vous

On vous
RECOMMANDE

Les dernières
actualités