Lauréat

Miguel Bonnefoy emporte le Prix de la Vocation 2015

Miguel Bonnefoy

Miguel Bonnefoy emporte le Prix de la Vocation 2015

La fable baroque vénézuélienne Le voyage d'Octavio, publié chez Rivages, succède à Constellation d'Adrien Bosc. C'est le premier roman de Miguel Bonnefoy.

Par Vincy Thomas,
Créé le 09.09.2015 à 17h28,
Mis à jour le 09.09.2015 à 18h00

Le Prix de la Vocation 2015, soutenu par la Fondation Marcel Bleustein-Blanchet est décerné cette année à Miguel Bonnefoy pour son roman Le Voyage d'Octavio, paru chez Rivages en janvier dernier.

Le roman est une grande fable baroque et allégorique sur le Venezuela autour d'Octavio, un paysan analphabète, qui se réapproprie son passé et celui de son pays grâce à un ami médecin qui lui apprend à écrire et à une jeune comédienne qu'il aime. Dans sa critique parue dans Livres Hebdo en novembre 2014, Olivier Mony affirmait que ce roman faisait "souffler sur le paysage littéraire français un vent de réalisme magique."

A 29 ans, Miguel Bonnefoy partage sa vie entre la France, le Chili et le Venezuela. Il avait reçu le Prix du jeune écrivain francophone en 2013. Le Voyage d'Octavio est son premier roman, trois ans après la publication de son recueil de nouvelles, Naufrages, chez Quespire.

Le Prix de la Vocation - Fondation Marcel Bleustein-Blanchet récompense de jeunes auteurs d'expression française âgés de 18 à 30 ans dont les romans sont édités depuis le mois de juin de l'année précédente. Le lauréat reçoit 8000 euros. Cette année, le jury était composé de Pierre Barillet, Jean-Luc Barré, Pierre Fyot, Alain Germain, Anne de La Baume, Marie-Françoise Leclère, Florence Malraux, Christophe Ono-dit-Biot, Erik Orsenna, Jean-Christophe Rufin et Philippe Taquet.


Remis depuis 1976, le Prix de la Vocation a récompensé ces cinq dernières années Vincent Message (Les veilleurs), Kaouther Adimi (L'envers des autres) et Pierre Ducrozet (Requiem pour Lola rouge), Joël Dicker (La vérité sur l'affaire Harry Québert), François-Henri Désérable (Tu montreras ma tête au peuple) et Adrien Bosc (Constellation). C'est la première fois que Rivages emporte ce prix.

Commentaires (0)

Espace réservé aux abonnés

Livres Hebdo a besoin de votre voix. Nous apprécions vos commentaires sur le sujet, vos critiques et votre expertise. Les commentaires sont modérés pour la courtoisie.

Connectez-vous Pas encore abonné ? Abonnez-vous

On vous
RECOMMANDE

Les dernières
actualités