Meilleures ventes 2016: Harry Potter retrouve sa couronne | Livres Hebdo

Par Livres Hebdo, le 19.01.2017 à 16h24 (mis à jour le 20.01.2017 à 11h40) Bilan 2016

Meilleures ventes 2016: Harry Potter retrouve sa couronne

Photo PHOTO OLIVIER DION

Livres Hebdo et GfK révèlent les meilleures ventes annuelles de l'année 2016, dominées cette année par Harry Potter.

Livres Hebdo et l'institut GfK révèlent les meilleures ventes de livres pour l'année 2016. L'ensemble des classements, le Top 50 tous genres confondus ainsi que les classements par genres (romans, essais, pratique, jeunesse fiction, jeunesse illustrée, poches, poches jeunesse, beaux livres, bande dessinée et livre audio) sont à retrouver dans le numéro 1113 de Livres Hebdo qui paraît le 20 janvier.

Le Top 50 des meilleures ventes de livres en 2016 consacre Harry Potter. Le nouvel opus de cette série transgénérationnelle du paysage éditorial, Harry Potter et l’enfant maudit, s’est vendu à  plus d'un million d’exemplaires, entre sa traduction française (852 000 exemplaires, Gallimard) et la version originale (152 000 ex., Little Brown). Les deux livres dominent évidemment le classement jeunesse fiction. Soulignons que Harry Potter à l'école des sorciers est aussi la vente la plus importante en poches jeunesse (Folio Jeunesse) avec 134 600 exemplaires écoulés.
 
Le Top 50 2016 est encore une fois dominé par la fiction avec 33 romans et 4 titres de BD-Mangas. Derrière Harry Potter, on retrouve Guillaume Musso, qui s’octroie les 2e et 3e places avec L’instant présent (632 800 ex., Pocket), meilleure vente de poche de l'année, et son nouveau roman La Fille de Brooklyn (545 200 ex., XO), meilleure vente de roman de l'année.
 
D’autres auteurs sont présents à plusieurs reprises dans le Top 50 ; c’est le cas notamment de Michel Bussi, Marc Levy, David Foenkinos, Harlan Coben, Anna Todd, Laurent Gounelle ou encore Jean d’Ormesson et Arnaldur Indridason.
 
Des ventes boostées pour le livre politique

Période pré-électorale oblige, la non-fiction est marquée par les ouvrages politiques, notamment La France pour la vie, de Nicolas Sarkozy (173 100 ex., Plon) et Murmures à la jeunesse, de Christiane Taubira (155 200 ex., Philippe Rey). Autre ouvrage très remarqué, Un président ne devrait pas dire ça (Gérard Davet et Fabrice Lhomme, Stock) se classe en 31e position avec près de 173 000 ex. vendus. Il est prévu en poche en mars chez Points.
 
D’autres thématiques comme les livres de vie pratique se classent parmi les 50 meilleures ventes 2016. Ainsi, deux livres de recettes de la série Simplissime affichent 390 700 exemplaires vendus en cumulé (Hachette Pratique), et le thème santé/bien-être apparaît avec Le charme discret de l’intestin de Giullia Enders (377 600 ex., Actes Sud), leader des essais et déjà présent dans le Top 50 2015, et avec Vivez mieux et plus longtemps (295 500 ex., Stock) de Michel Cymes, qui domine la catégorie Pratique.

Enfin, dans les autres genres, les plus grosses ventes sont T'Choupi va sur le pot (55 900 ex., Nathan jeunesse) en jeunesse illustré, Le Canard enchaîné: 100 ans (Seuil), beau livre vendu à 84 000 ex., Ça peut pas faire de mal, vol. 3: Balzac, Flaubert, Zola, Maupassant lu par Guillaume Gallienne (Gallimard/France Inter) en livre audio et le 24e tome des aventures de Blake et Mortimer (Le testament de William S.) qui, avec 280 000 ex. surclasse de justesse en bande dessinée La terre promise de Lucky Luke (271 000 ex.).
 
GfK valorise le Top 50 2016 en recul, comparé aux ventes 2015, avec 12,7 millions de livres écoulés pour un chiffre d’affaires de 175 millions d’euros (15,5 millions d'ex. et 211 millions d’euros en 2015).
 
close

S’abonner à #La Lettre