Maillon faible | Livres Hebdo

Le rapport Racine sera-t-il aux auteurs ce que le rapport Cahart a été trente ans plus tôt à la librairie ? En janvier 1988, dans le contexte d'expansion de la Fnac et de la grande distribution, le rapport de Patrice Cahart, Le livre français a-t-il un avenir ?, faisait apparaître la librairie comme « le maillon faible de la chaîne du livre ». Il a facilité la fondation de l'Association pour le dé

Lire la suite (1 620 caractères)

S’abonner à livres Hebdo

Débloquez l’accès illimité aux articles et aux archives.

  • Classements et tableaux de bord
  • Meilleures ventes
  • Agenda événements
  • L’annuaire éditeurs & diffuseurs
  • Et plus encore...
je m’abonne

Acheter l’article [1,50€]

Il sera archivé et listé avec vos précédents achats depuis votre compte Livres Hebdo.

  • La version pdf et imprimable
  • L’accès aux documents annexes
  • L’archive disponible à vie
j’achète l’article
close

S’abonner à #La Lettre