Mai : "Booktubeurs : les nouveaux amis du livre" | Livres Hebdo

Par Vincy Thomas, le 18.12.2015 à 14h00 (mis à jour le 21.12.2015 à 11h41) - 1 commentaire Rétrospective 2015

Mai : "Booktubeurs : les nouveaux amis du livre"

Marine, 19 ans, alias Tartin­ne­auxpommes, 4894 abonnés: "Je me suis arrêtée dans les rayons librairie des grandes surfaces dès mon plus jeune âge." - Photo OLIVIER DION

Le livre n'échappe pas aux phénomènes des youtubeurs, ces jeunes qui créent leur chaîne sur le réseau social vidéo pour faire rire, donner des conseils, partager leurs astuces ou tout simplement faire la critique de tel ou tel produit. Une enquête et des témoignages ont fait le portrait de cette génération de "booktubeurs" dans Livres Hebdo, le 29 mai 2015.

Qui sont ces jeunes visages sur Youtube qui parlent de livres plutôt que de mode, de maquillage ou de cuisine? Le 29 mai dernier, dans Livres Hebdo n°1044, Agathe Auproux et Pierre Georges enquêtaient sur les "booktubers". Ils lisent beaucoup de livres, en parlent avec passion dans des vidéos diffusées sur Internet et suivies par des milliers de fans. La critique littéraire de demain? En tout cas, un bouleversement dans la manière de prouvoir et prescrire les livres et valoriser la lecture auprès d'un public convoité.

Si l’impact sur les ventes est impossible à quantifier, lorsqu’ils parlent d’un livre qu’ils ont aimé, ils transmettent immanquablement le besoin de l’acheter à certains de leurs abonnés. "Le booktubeur est aussi une sorte de libraire à domicile : il conseille, il explique et il tente de donner envie de lire tel ou tel livre" explique Marine, 19 ans, qui anime Tatinneauxpommes.

L’émergence des booktubeurs dans la prescription de livres est désormais clairement perçue dans les services de presse des maisons d’édition, même si leur impact apparaît inégal.

1 commentaire déjà posté

Diane Pageau - il y a 3 ans à 18 h 58

J'adore ce concept qui va de pair avec la vision 3.0 d'Éditiö LA maison d'édition numérique interactive

Diane Pageau - il y a 3 ans à 18 h 58

J'adore ce concept qui va de pair avec la vision 3.0 d'Éditiö LA maison d'édition numérique interactive

close

S’abonner à #La Lettre