Numérique

Cette année, 77 % des internautes de 15 ans et plus ont consommé un bien culturel dématérialisé sur Internet au cours des douze derniers mois, selon le huitième baromètre (1) de la Haute autorité pour la diffusion des œuvres et la protection des droits sur Internet (Hadopi), récemment publié. Les trois principaux biens consommés sont la musique (56 % des internautes), les vidéos et films (49 %) et les séries TV (43 %). Ils sont loin devant le livre, toujours dernier de la liste étudiée, avec 17 % des internautes, presque au même niveau qu'en 2011 (16 %), année du premier baromètre Hadopi.

De tous les biens comparés, le livre est le seul dont l'expérience d'usage du support numérique n'est pas exactement substituable à celle du support physique. Il est donc normal que sa consommation sur Internet reste limitée, d'autant que les éditeurs ne l'encouragent pas sur le plan tarifaire. D'autre part, le livre numérique est surtout proposé en téléchargement, ce qui limite la fréquence de la connexion à Internet, contrairement au streaming pour la musique et la vidéo. Mais plus significatif est le taux de progression de ces loisirs concurrents : + 36 % pour la musique depuis 2011, + 44 % pour la vidéo et les films, + 39 % pour les séries, + 14 % pour les jeux, contre + 6 % pour le livre.

Cette part devrait augmenter : les 15-24 ans, consommateurs massifs de biens culturels sur Internet (97 %), sont aussi les premiers lecteurs numériques (26 %), loin devant les plus de 40 ans (12 %). Et il se confirme que les femmes lisent plus que les hommes aussi sur Internet (19 % contre 15 %), mais regardent également plus de séries (48 % contre 38 %) et moins de films (47 % contre 52 %).


Commentaires (0)

Espace réservé aux abonnés

Livres Hebdo a besoin de votre voix. Nous apprécions vos commentaires sur le sujet, vos critiques et votre expertise. Les commentaires sont modérés pour la courtoisie.

Connectez-vous Pas encore abonné ? Abonnez-vous

On vous
RECOMMANDE

Les dernières
actualités