Liquidation judiciaire pour les éditions du Long Bec | Livres Hebdo

Par Vincy Thomas, le 12.02.2020 à 15h19 (mis à jour le 12.02.2020 à 16h01) Bande dessinée

Liquidation judiciaire pour les éditions du Long Bec

Après 8 ans d'existence et près de 100 albums publiés, les éditions du Long bec ont cessé leur activité.

Les Éditions du Long Bec ont cessé définitivement leur activité le 20 janvier, annonce Eric Catarina, fondateur et directeur génétal de la maison spécialisée en bande dessinée. La liquidation judiciaire a été prononcée le 29 janvier dernier.

"Le combat fut rude ces derniers mois, mais la chute continue des ventes et les taux de retour très élevés ont eu raison de mon enthousiasme, de mon énergie… et de tous les capitaux investis dans la société ! C'est bien entendu dramatique pour moi et pour la toute petite équipe qui m'entourait, mais aussi pour les nombreux auteurs avec qui j'ai eu la chance de travailler pendant ces 8 années d’existence" explique-t-il dans un communiqué.

Aucun repreneur ne s'est manifesté, que ce soit pour la marque ou le catalogue. selon l'éditeur, les éditions du Long bec ont vendu 40000 exemplaires des 98 albums en catalogue l'an dernier, dont une trentaine de parutions et rééditions en 2019.

Basé en Alsace, l'éditeur était diffusé par Delsol et Hachette livre, distribué par Hachette livre en France, OLF en Suisse et Dilibel en Belgique. Parmi ses titres marquants, notons El Boxeador de Manolo Carot et Rubén del Rincón, Strip-Tease d'Emma Subiaco, Wahcommo de Luis NCT, L'ombre du condor de Gerardo Balsa et plusieurs albums de Roger Seiter et Vincent Wagner, désormais tous indisponibles.
close

S’abonner à #La Lettre