édition

L'Iconoclaste et Les Arènes concluent un accord de distribution avec Editis

Michèle Benbunan, directrice générale d'Editis. - Photo OLIVIER DION

L'Iconoclaste et Les Arènes concluent un accord de distribution avec Editis

A partir du 1er janvier, la filiale éditoriale de Vivendi prendra en charge les distributions physiques, numériques et audio des deux éditeurs indépendants.

J’achète l’article 1.50 €

Par Nicolas Turcev,
Créé le 04.06.2020 à 15h57,
Mis à jour le 04.06.2020 à 16h00

L'Iconoclaste et Les Arènes, qui ont en commun la filiale de diffusion Rue Jacob, ont conclu un accord de distribution avec Editis. A partir du 1er janvier, la filiale éditoriale de Vivendi prendra en charge les distributions physiques, numériques et audio des deux éditeurs. Les Arènes s'associeront par ailleurs au groupe pour leurs projets de développement numérique.

Sophie de Sivry, directrice de l'Iconoclaste et Laurent Beccaria, directeur des Arènes, remercient dans un communiqué les équipes d'Hachette et d'Actes Sud, leurs partenaires actuels pour la distribution physique et numérique, respectivement. "Cet accord respecte notre indépendance et  nous offre des possibilités uniques d’accroître le rayonnement de notre catalogue, écrivent les deux responsables. Nous allons développer ensemble des projets d’envergure sur tous les supports avec les auteurs qui nous font confiance."

Pour le président du directoire de Vivendi, Arnaud de Puyfontaine, et Michèle Benbunan, directrice générale du groupe Editis, "la volonté des deux éditeurs de porter toujours plus haut les couleurs de l’édition pour les lecteurs de demain en font des partenaires de choix pour le groupe".

Fondées en 1997, L’Iconoclaste et Les Arènes sont des maisons d’édition associées dans le Groupe du 27, mais autonomes sur le plan éditorial et financier, avec une filiale de diffusion commune. Le groupe compte cinquante salariés, avec un chiffre d’affaires annuel de 20 M€.

Commentaires (0)

Espace réservé aux abonnés

Livres Hebdo a besoin de votre voix. Nous apprécions vos commentaires sur le sujet, vos critiques et votre expertise. Les commentaires sont modérés pour la courtoisie.

Connectez-vous Pas encore abonné ? Abonnez-vous

On vous
RECOMMANDE

Les dernières
actualités