Tableau de bord

Les ventes de livres ont chuté de 6,5% en juillet

L'intérieur de la librairie La Nuit des temps à Rennes - Photo AYLA SOURA

Les ventes de livres ont chuté de 6,5% en juillet

L'activité en librairie a connu en début d'été l'une de ses plus fortes contraction depuis quinze mois, par rapport à un bon mois de juillet 2017.

J’achète l’article 1.50 €

Par Anne-Laure Walter,
avec I+C,
Créé le 31.08.2018 à 15h06,
Mis à jour le 31.08.2018 à 16h00

En juillet 2018, les ventes de livres ont enregistré leur plus forte baisse depuis quinze mois : - 6,5 % en euros courants à un an d’intervalle, selon le baromètre Livres Hebdo / I+C, paru dans notre édition du 31 août et à télécharger ci-contre.

De nombreux facteurs concourent à ce résultat. D’abord, l’effet mécanique d’un mois de juillet 2017 porteur, qui avait vu les ventes de livres progresser de + 4,5 %, à un an d'intervalle. Ensuite, le jeu des jours ouvrables qui, avec 2 jours de semaine en plus mais 2 samedis en moins, induit 5 points de manque à gagner. Enfin, 15 jours fortement perturbés par la phase finale de la Coupe du monde de football.

Après un très bon mois de juin, la tendance annuelle perd près d’un point, s’établissant à + 0,4 % en euros courants, soit 0 % en volume compte tenu de l’évolution de l’indice Insee des prix du livre.

Tous les circuits sont touchés : les librairies du premier niveau reculent de 8 %, celles du deuxième niveau de 9 %, les grandes surfaces culturelles de 5 %, les hypermarchés de 6 %. Les tendances annuelles sont désormais toutes négatives à l’exception des grandes surfaces culturelles.
 

Commentaires (0)

Espace réservé aux abonnés

Livres Hebdo a besoin de votre voix. Nous apprécions vos commentaires sur le sujet, vos critiques et votre expertise. Les commentaires sont modérés pour la courtoisie.

Connectez-vous Pas encore abonné ? Abonnez-vous

On vous
RECOMMANDE

Les dernières
actualités