Les sélections du 17e prix SNCF du polar | Livres Hebdo

Par Claude Combet, le 12.10.2016 à 22h48 (mis à jour le 12.10.2016 à 23h00) Littérature policière

Les sélections du 17e prix SNCF du polar

Les lecteurs ont jusqu’au 31 mai 2017 pour élire en ligne leur polar préféré en poche, une BD et un court métrage.
 

Pour la 17e année, les lecteurs et voyageurs de la SNCF voteront en ligne sur le site www.polar.sncf.com, entre le 12 octobre 2016 et le 31 mai 2017, pour élire leur polar préféré, paru en poche entre le 1er juillet 2015 et le 1er juillet 2016. Ils devront choisir parmi les cinq titres de la sélection établie par un comité d’experts :
911, de Shannon Burke (10/18),
Les arpenteurs, de Kim Zupan (Gallmeister),
Pur, d’Antoine Chainas (« Folio policier »),
Grossir le ciel, de Franck Bouysse (Livre de Poche)
et Gravesend, de William Boyle («  Rivages Noir »).

La sélection BD comprend aussi cinq titres :
L’été Diabolik, de Thierry Smolderen et Alexandre Clérisse (Dargaud),
Chaos debout à Kinshasa, de Thierry Bellefroid et Barly Baruti (Glénat),
Homicide, une année dans les rues de Baltimore, volume 1 : 18 janvier-4 février 1988, de Philippe Squarzoni (Delcourt),
Watertown, de Jean-Claude Götting (Casterman)
et Apache, d’Alex W. Inker (Sarbacane).  

La sélection Court Métrage, "plutôt anglo-saxonne", en compte huit : Premier jour, de Yohann Charrin (Bridges and Boburst), Simon Parker, de Young Min Kim (University of Southern California), Over, de Jörn Threlfall (Lenaray Films), The Fly, d’Olly Williams (HSI London), Hit, de Daniel et Jared Daperis (LateNite Films), The man from the council, de B. Southcombe (Embargo Films), Un petit côté Drive, de Yoann Luis (Block 8 Production) et Hasta que la celda nos separe, de J. et M. Emmanuelli (Black Dog Production Mansion/ French Alliance of Puerto Rico).

32 000 personnes ont voté en 2015 pour élire les lauréats de la 16e édition du prix SNCF du polar. Terminus Belz, d’Emmanuel Grand (Points) a été couronné dans la catégorie Roman poche, Zaï zaï zaï zaï, de Fabcaro (6 pieds sous terre) dans la catégorie BD et Mr Invisible, de Greg Ash (Sainsbury) dans la catégorie Court métrage.

Pour la seconde année, la SNCF s’associe avec les magasins Cultura pour des tables rondes et des rencontres dans toutes les enseignes de France avec les auteurs, dessinateurs et cinéastes des sélections de la 17e édition.
Comme à son habitude, elle fait vivre ses sélections tout au long de l’année avec 20 trains du polar, des partenariats avec le Festival international de la bande dessinée d’Angoulême, le Festival international du court métrage de Clermont-Ferrand, le Festival Quais du polar de Lyon, etc. et pas moins de 60 événements autour du polar.
close

S’abonner à #La Lettre