Grands prix 2018

Les romans français les plus sélectionnés

Les romans français les plus sélectionnés

60 titres, soit neuf de plus que l'an dernier, dont neuf signés par des primo-romanciers, composent cette année les premières sélections des prix Goncourt, Renaudot, Femina, Médicis, Décembre, Interallié et du grand prix du Roman de l'Académie française. _ par Isabel Contreras

J’achète l’article 1.50 €

Créé le 05.10.2018 à 00h00,
Mis à jour le 05.10.2018 à 16h51

NombreEDITEURAcadémie FrançaiseGoncourtRenaudotDécembreMédicis FeminaInterallié
5David Diop, Frère d'âme, Seuil--
4Philippe Lançon, Le Lambeau, Gallimard---
3Pauline Delabroy-Allard, Ca raconte Sarah, Minuit ----
3 Michaël Ferrier, François, portrait d'un absent, Gallimard----
3 Stéphane Hoffmann, Les belles ambitieuses, Albin Michel----
3 Gilles Martin-Chauffier, L'ère des suspects, Grasset----
3Thomas B. Reverdy, L'hiver du mécontentement, Flammarion----
3 Vanessa Schneider, Tu t'appelais Maria Schneider, Grasset----
2Meryem Alaoui, La vérité sort de la bouche du cheval, Gallimard PR-----
2Emmanuelle Bayamack-Tam, Arcadie, P.O.L-----
2Nina Bouraoui, Tous les hommes désirent naturellement savoir, JC Lattès-----
2 Sophie Daull, Au grand lavoir, Philippe Rey-----
2Adeline Dieudonné, La vraie vie, L'Iconoclaste PR-----
2Clara Dupont-Monod, La révolte, Stock-----
2 Mark Greene, Federica Ber, Grasset-----
2Paul Greveillac, Maîtres et esclaves, Gallimard-----
2 Pierre Guyotat, Idiotie, Grasset-----
2Nicolas Mathieu, Leurs enfants après eux, Actes Sud-----
2Franck Maubert, L’eau qui passe, Gallimard-----
2Camille Pascal, L’été des quatre rois, Plon-----
2Catherine Poulain, Le cœur blanc, L'Olivier-----
1Metin Arditi, carnaval noir, Grasset-----
1Inès Bayard/ Le malheur du bas, Albin Michel------
1François Bégaudeau, En guerre, Verticales------
1Antoine Beraber, La grande idée, Gallimard------
1Yves Bichet, Trois enfants du tumulte, Mercure de France------
1 Baudouin de Bodinat, En attendant la fin du monde, Fario------
1Guy Boley, Quand Dieu boxait en amateur, Grasset------
1Adrien Bosc, Capitaine, Stock------
1Laurence Cossé, Nuit sur la neige , Gallimard------
1Agnès Desarthe, La chance de leur vie, L'Olivier------
1Isabelle Desesquelles, Je voudrais que la nuit me prenne, Belfond------
1 Régine Detambel, Platine, Actes Sud------
1Carole Fives, Tenir jusqu’à l'aube, Gallimard------
1Elisabeth de Fontenay, Gaspard de la nuit, Stock------
1Eric Fottorino, Dix-sept ans, Gallimard------
1Abubakar Adam Ibrahim, La saison des fleurs de flamme, L'Observatoire------
1 Jean-Yves Jouannais, Moab : épopée en 22 chants , Grasset------
1Cloé Korman, Midi, Seuil------
1 Marco Koskas, Bande de Français (autoédition)------
1 Jeanne Labrune, Depuis la terre, regarder les naufrages, Grasset------
1Olivia de Lamberterie, Avec toutes mes sympathies , Stock------
1Olivier Liron, Einstein, le sexe et moi, Alma------
1Alain Mabanckou, Les cigognes sont immortelles, Seuil------
1Valérie Manteau, Le Sillon, Le tripode------
1Diane Mazloum, L'âge d'or, JC Lattès------
1Alexandre Najjar, Harry et Franz, Plon------
1 Tobie Nathan, L'évangile selon Youri, Stock------
1Pierre Notte, Quitter le rang des assassins, Gallimard------
1Daniel Picouly, Quatre-vingt-dix secondes, Albin Michel------
1 Benjamin Pitchal, La classe verte, Gallimard------
1Francesco Rapazzini, Un été vénitien, Bartillat------
1Jennifer Richard, Il est à toi, ce beau pays Albin Michel------
1Boualem Sansal, Le train d'Erlingen ou la métamorphose de Dieu, Gallimard------
1Joann Sfar, Modèle vivant, Albin Michel------
1Fanny Taillandier, Par les écrans du monde, Seuil------
1Tiffany Tavernier, Roissy, Sabine Wespieser------
1 François Vallejo, Hôtel Waldheim, Viviane Hamy------
1Philippe Vasset, Une vie en l'air, Fayard------
1Antoine Wauters, Pense aux pierres sous tes pas, Verdier------

Plus de titres mais -aussi plus d'éditeurs sont apparus dans les premières sélections des sept grands prix d'automne 2018 - Goncourt, Renaudot, -Femina, Médicis, Décembre, Interallié et Académie française - que dans celles de l'an dernier. Clôturant la première salve de listes, jeudi 28 septembre, les membres de la commission roman de l'Académie française ont confirmé la tendance. Ils ont ajouté deux romans non encore sélectionnés par les six autres jurys, ceux d'Alain Mabanckou (Les cigognes sont immortelles, Seuil) et d'Agnès Desarthe (La chance de leur vie, L'Olivier).

Au total, avant que les deuxièmes sélections ne rebattent en partie les cartes, 60 ouvrages auront été sélectionnés, soit 15 % de plus qu'en 2017 où l'on en dénombrait 51. Des éditeurs comme Julliard ou Buchet-Chastel ne sont pas représentés. Mais Fayard ou Bartillat ont trouvé leur place. 26 maisons d'édition placent au moins un titre dans une sélection, contre 23 l'an dernier. Un auteur autoédité, le déjà -fameux Marco Koskas, sélectionné par le Renaudot pour Bande de Français, complète le tableau. 

Plus dispersées

Si les jurys ont repéré plus de titres, ceux-ci sont moins souvent cités dans des sélections finalement plus dispersées. Il y a un an, six titres apparaissaient dans au moins quatre premières sélections, dont un figurait même dans six listes. Cette année, ils ne sont plus que deux, l'un sélectionné quatre fois et l'autre cinq. Parmi les huit ouvrages retenus par au moins trois des jurys des sept grands prix d'automne, Gallimard et Grasset sont les seuls éditeurs à en placer deux : ceux de Philippe Lançon (Le lambeau, paru en avril) et de Mickaël Ferrier (François, portrait d'un -absent) pour le premier, ceux de Gilles -Martin-Chauffier (L'ère des suspects) et de Vanessa Schneider (Tu t'appelais -Maria Schneider) pour le second. 

Gallimard revient d'ailleurs en force dans le classement des éditeurs les plus sélectionnés, avec 12 romans français. Chez Hachette, Grasset reste en tête avec 8 titres. Il est talonné par Stock qui en place 5, contre 3 l'an dernier. Albin Michel et le Seuil alignent respectivement 5 et 4 titres dans les sélections. Parmi eux, le favori des jurés, -David Diop avec Frère d'âme, même si l'on ne savait pas, à l'heure du bouclage de cet article, si ce premier roman, conservé dans la deuxième sélection du Goncourt, se maintiendrait dans celles du Renaudot et du Femina. Les bilans des précédentes rentrées littéraires préservent des conclusions hâtives. Respectivement favoris des jurés lors des rentrées 2016 et 2017, Catherine Cusset et François-Henri Désérable sont chacun repartis bredouilles lors de la distribution des prix.

La position privilégiée de David Diop témoigne toutefois d'une tendance de la saison : les belles performances des primo-romanciers. Neuf premiers romans, dont un publié en -février (La classe verte de Benjamin Pitchal, Gallimard) figurent dans au moins l'une des premières sélections, dont cinq sont cités au moins deux fois. Les jurés Goncourt en ont repérés cinq à eux tous seuls, parmi lesquels Pauline Delabroy-Allard (Ça raconte -Sarah, -Minuit), déjà récompensée par le prix des Libraires de Nancy/Le Point, ou Adeline Dieudonné, lauréate du prix du Roman Fnac pour La vraie vie (L'Iconoclaste).

En revanche, des têtes d'affiche de la rentrée littéraire comme Maylis de Kerangal (Un monde à portée de main, Verticales), la préférée des libraires (1), Christine Angot (Un tournant de la vie, Flammarion) ou Philippe Torreton (Jacques à la guerre, Plon) n'ont été mentionnées par aucun jury.

Plus paritaires

La variété des genres caractérise également les premières sélections. Les exofictions restent appréciées, surtout lorsqu'elles retracent le destin de vedettes de cinéma comme celles de Vanessa Schneider (Tu t'appe-lais Maria Schneider, Grasset), de -Régine Detambel (Platine, Actes Sud) ou d'Alexandre Najjar (Harry et Franz, Plon). Les autobiographies romancées de plusieurs -auteurs ou les récits dédiés à leurs proches ont été plébiscités, tels les hommages d'Olivia de Lamberterie (Avec toutes mes sympathies, Stock) et d'Elisabeth de Fontenay (Gaspard de la nuit, Stock) à leurs frères respectifs.

Enfin, les premières sélections 2018 se montrent bien plus paritaires que celles de l'an dernier. Les 60 titres -cités sont signés par 35 écrivains et 25 écrivaines. En 2017, seules 18 femmes étaient parvenues à glisser leur roman dans l'une ou plusieurs des premières sélections.

1. Le favori : David Diop

David Diop - Photo HERMANCE TRIAY

Frère d'âme (Seuil)
Lauréat du prix Patrimoines 2018, David Diop réussi l'exploit de s'inscrire à tous les grands prix d'automne à l'exception du Décembre et du Grand prix du roman de l'Académie française. Repéré en raison de son écriture puissante, Frère d'âme explore le deuil à travers l'amitié entre Alfa Ndiaye et Mademba Diop, tirailleurs sénégalais et amis d'enfance, qui participent à un terrible assaut lancé un matin de la Grande Guerre. 

2. L'outsider : Philippe Lançon

Philippe Lançon - Photo CATERINE HÉLIE

Le lambeau (Gallimard)
Dans les meilleures ventes depuis sa sortie, en avril, ce récit signé du journaliste survivant de l'attentat à Charlie Hebdo vendu à près de 110 000 exemplaires (source GFK) figure dans quatre sélections. Philippe Lançon retrace son quotidien depuis cet épisode qui a bouleversé sa vie, en janvier 2015. Les jurés du Goncourt ont refusé de l'intégrer dans leur liste. «C'est un très beau livre mais qui ne correspond pas à ce qu'attend le Goncourt, c'est-à-dire couronner un roman d'imagination», a fait valoir Bernard Pivot.

3. La première fois : Pauline Delabroy-Allard

Pauline Delabroy-Allard - Photo CDELPHINE CHANET

Ça raconte Sarah
Ce premier roman autobiographique est aussi le seul ouvrage présenté par Minuit à la rentrée littéraire. L'auteure trentenaire plonge le lecteur dans une passion fulgurante entre deux femmes, la narratrice et Sarah, une violoniste virtuose atteinte d'un cancer du sein. Pauline Delabroy-Allard a déjà reçu le prix «Envoyé par la poste» et le prix des libraires de Nancy et du Point.

Les premières sélections par groupe






Commentaires (0)

Espace réservé aux abonnés

Livres Hebdo a besoin de votre voix. Nous apprécions vos commentaires sur le sujet, vos critiques et votre expertise. Les commentaires sont modérés pour la courtoisie.

Connectez-vous Pas encore abonné ? Abonnez-vous

On vous
RECOMMANDE

Les dernières
actualités