Prix littéraire

Les premières sélections du Grand prix de l’imaginaire 2024

Les premières sélections du Grand prix de l’imaginaire 2024

Le Grand prix de l’imaginaire, qui célèbre ses 50 ans en 2024, a dévoilé ses sélections dans ses 10 catégories.

Par Charles Knappek,
Créé le 12.02.2024 à 13h19

Désormais associé à la Comédie du livre - 10 jours en mai à Montpellier après 13 années passées au festival Etonnants voyageurs à Saint-Malo, le Grand prix de l’imaginaire (GPI) vient d’annoncer les œuvres en lice dans ses 10 catégories phares (roman francophone, roman étranger, prix spécial…). Les finalistes seront annoncés le 12 avril puis les noms des vainqueurs en mai, quelques jours avant la remise du prix le 18 mai à Montpellier.

 

Les sélections du GPI 2024

 

Roman francophone

  • La Trame de Bombyx Mori Collectif (La Volte)
  • Le Livre de Nathan de Nicolas Cartelet (Mu)
  • Méduse de Martine Desjardins (L’Atalante)
  • Trois battements, un silence d’Anne Fakhouri (Argyll)
  • Vie contre vie de Tristan Garcia (Gallimard)
  • Rocky, dernier rivage de Thomas Gunzig (Au Diable Vauvert)
  • Le Tournoi des preux / Le Conte de l’assassin de Jean-Philippe Jaworski (Les Moutons Électriques)
  • Du thé pour les fantômes de Chris Vuklisevic (Denoël)

 

Roman étranger

  • L’École des bonnes mères de Jessamine Chan (Buchet-Chastel)
  • L’Affaire Crystal Singer d’Ethan Chatagnier (Albin Michel)
  • Après nous les oiseaux de Rachel Haslund (Robert Laffont)
  • Le Pays sans lune de Simon Jimenez (J’Ai Lu)
  • Les Profondeurs de Vénus de Derek Künsken (Albin Michel)
  • La Mer de la Tranquillité d’Emily St. John Mandel (Rivages)
  • Les Derniers maillons de Boris Quercia (Asphalte)
  • Éversion d’Alastair Reynolds (Le Bélial’)
  • Le Ministère du futur de Kim Stanley Robinson (Bragelonne)
  • La Sirène de Black Conch de Monique Roffey (Mémoire d’Encrier)
  • Parcourir la terre disparue d’Erin Swan (Gallmeister)
  • Les Voleurs d’Innocence de Sarai Walker (Gallmeister)

 

Nouvelle/novella francophone

  • L’Avertissement d’Olivier Caruso (Le Bélial’ in Bifrost n° 110)
  • Par une route sans fin d’Élodie Denis (Le Bélial’ in Bifrost n° 112)
  • Traduction vers le rose d’Esmée Dubois (1115)
  • Le Trophée de Christian Léourier (Le Bélial’ in Une Heure-Lumière Hors-Série 2023)
  • Rossignol d’Audrey Pleynet (Le Bélial’)
  • Skin d'Émilie Querbalec (Le Bélial’ in Bifrost n° 109)
  • Le Groom de Jean-François Seignol (Le Bélial’ in Bifrost n° 111)

 

Nouvelle/novella francophone

  • Pissenlit d’Elly Bangs (Le Bélial’ in Bifrost n° 109)
  • Une prière pour les cimes timides de Becky Chambers (L’Atalante)
  • Connexions de Michael F. Flynn (Le Bélial’)
  • La Cité du rire de Sequoia Nagamatsu (Le Bélial’ in Bifrost n° 111)
  • Protectorats de Ray Nayler (Le Bélial’ & Quarante-Deux)
  • Mon travail n’est pas terminé de Thomas Ligotti (Monts Métallifères)
  • Illuminations d’Alan Moore (Bragelonne)
  • Le Maître de Claire North (Le Bélial’)
  • Bleu Zima d’Alastair Reynolds (Le Bélial’ in Bifrost n° 110)
  • Le Dernier des aînés d’Adrian Tchaikovsky (Le Bélial’)
  • L’Impératrice du Sel et de la Fortune de Nghi Vo (L’Atalante)

 

Roman jeunesse francophone

  • Astréa d’Alexis Brocas (Sarbacane)
  • Chevaleresses de Charlotte Bousquet (Slalom)
  • Dans le ventre de Troie de Marine Carteron (Rouergue)
  • Le Règne des chimères d’Ariel Holzl (Slalom)
  • Le Garçon qui en savait trop de Hubert Ben Kemoun (Scrineo)
  • Histoire de la fille qui ne voulait tuer personne de Jérôme Leroy (Syros)
  • Obsidienne de Gaëlle Maumont (Gulf Stream)
  • La Sorcière sans nombril de Julia Thévenot (Gallimard Jeunesse)

 

Roman jeunesse étranger

  • L’Étrange voyage de Clover Elkin d’Eli Brown (Bayard)
  • Six couronnes écarlates d’Elizabeth Lim (Rageot)
  • Les Trois Malla-Moulgars de Walter de la Mare (Callidor)
  • Promotion funeste de Naomi Novik (Pygmalion)
  • Sankofa, la fille adoptive de la mort de Nnedi Okorafor (L’Ecole des Loisirs)
  • D.R.U.G.S. de Jarrod & Neal Shusterman (Casterman)
  • Saules de brume de Jeff Wheeler (Rivka)

 

Traduction (Prix Jacques Chambon)

  • Mikael Cabon pour Comme un diamant dans ma mémoire de Guy Gavriel Kay (L’Atalante)
  • Getty Dambury pour La Sirène de Black Conch de Monique Roffey (Mémoire d’Encrier)
  • Pierre-Paul Durastanti pour Éversion d’Alastair Reynolds (Le Bélial’)
  • Gilles Goullet pour Astronautes morts de Jeff Vandermeer (Au Diable Vauvert)
  • Anne-Sylvie Homassel pour L’École des bonnes mères de Jessamine Chan (Buchet-Chastel)
  • Patrick Imbert pour Eux de Kay Dick (Livre De Poche)
  • Claire Kreutzberger pour Illuminations d’Alan Moore (Bragelonne)

 

Graphisme (Prix Wojtek Siudmak)

  • Contes et nouvelles fantastiques français du XIXe siècle (Éditions Courtes Et Longues)
  • Samuel Araya pour Le Grand Dieu Pan d’Arthur Machen (Callidor)
  • Victorien Aubineau pour La Société protectrice des kaijus de John Scalzi (L’Atalante)
  • Neil Blevins pour Mégastructures de Neil Blevins (Mnémos)
  • Marcela Bolivar pour Méduse de Martine Desjardins (L’Atalante)
  • Kelly Chong pour Six couronnes écarlates d’Elizabeth Lim (Rageot)
  • Anouck Faure pour Les Trois Malla-Moulgars de Walter de la Mare (Callidor)
  • John Howe pour Sur les traces de Tolkien et de l’imaginaire médiéval : peintures et dessins de John Howe de John Howe, Diane Launier & Jean-Jacques Launier (Fonds Hélène & Édouard Leclerc Pour La Culture)
  • Manchu pour Protectorats de Ray Nayler (Le Bélial’ & Quarante-Deux)
  • Shahzeb Khan Raza pour La Cité de soie et d’acier de Linda Carey, Louise Carey & M.R. Carey (L’Atalante)
  • Feifei Ruan pour Une prière pour les cimes timides de Becky Chambers (L’Atalante)
  • Amir Zand pour Éversion d’Alastair Reynolds (Le Bélial’)

 

Essai

  • Dictionnaire utopique de la science-fiction d’Ugo Bellagamba (Le Bélial’)
  • Traité des mondes factices de Pierre Déléage (PUF)
  • Voir l’invisible. Histoire visuelle du mouvement merveilleux-scientifique (1909-1930) de Fleur Hopkins-Loféron (Champ Vallon)
  • L’Art du vertige de Serge Lehman (Les Moutons Électriques)
  • Le Futur au pluriel : réparer la science-fiction de Ketty Steward (Editions de l’Inframonde)
  • Terry Pratchett : Une vie avec notes de bas de page, la biographie officielle de Rob Wilkins (L’Atalante)

 

Prix spécial

  • Guillaume Chamanadjian et Claire Duvivier pour l’aventure littéraire de la double trilogie La Tour de garde, audacieusement portée par David Meulemans aux éditions Aux forges de Vulcain.
  • Flatland Éditeur pour son travail patrimonial, et tout spécialement pour Voyage au pays de la quatrième dimension de G. de Pawlowski, à l’occasion du centenaire de la parution, ainsi que pour le recueil de nouvelles de Jean-Pierre Andrevon, Sortilèges nocturnes.
  • Aux forges de Vulcain et Callidor pour leur travail conjoint autour d’Arthur Machen : Arthur Machen, La Colline des rêves et autres récits fantastiques (nouvelles traductions des grands textes des années 1896-1917 et première traduction en français d’Un Fragment d’existence, Aux forges de Vulcain) et Le grand Dieu Pan (Callidor)
  • Francis Berthelot pour Auto-Uchronia ou Fugue en zut mineur, exercice d’autobiographie uchronique qui forme la coda d’une œuvre singulière dans le corpus de l’imaginaire français (Dystopia)
  • Au Diable Vauvert pour la première publication en France de la trilogie d’Octavia Butler, Xénogénésis

Les dernières
actualités