Les Echos ouvrent le bal | Livres Hebdo

Par la bande

Daniel Garcia

L'actualité du livre et de l'édition ne se limite pas aux rubriques, ni aux magazines spécialisés. Ce blog essaiera de traquer les mille et une façons de parler du livre aujourd'hui, ou de la manière dont le livre existe (encore) dans notre univers multimédia(tique). lire la suite

Il y a 12 ans 7 mois

Les Echos ouvrent le bal

Ce n’est pas une première européenne, puisqu’aux Pays-Bas un quotidien néerlandophone, De Tiedj , les a précédés, mais c’est à tout le moins une première hexagonale : aujourd’hui, dans le cadre d’une nouvelle rencontre organisée par l’observatoire Tebaldo sur l’encre et le papier électroniques, les Echos annonceront le lancement, dans les prochaines semaines, d’une version e-paper à destination du public. Plus ambitieuse qu’un simple test technique, l’offre des Echos sera liée ou non à la prise d’un abonnement (donc liberté totale), et il sera possible de souscrire dès aujourd’hui pour une mise à disposition des lecteurs portables au cours du premier trimestre 2007 (vraisemblablement février). Les Echos et Tebaldo espèrent ainsi séduire quelques milliers (entre 3 et 5000) de lecteurs du quotidien économique, prêts à basculer pour sa version e-paper. A l’heure où j’écris ces lignes, l’annonce n’étant pas encore officiellement faite, j’ignore le nom du fabricant du reader (prestataire chinois ?) et je n’ai pas non plus de détails sur les prix de l’abonnement, mais, fait significatif, le coût propre du reader ne devrait pas être très important, Les Echos et leurs annonceurs partie prenante de l’opération étant disposés à en supporter une bonne partie. Autre innovation importante : Les Echos ne seront pas seuls prestataires de contenu. On saura également aujourd’hui combien d’éditeurs participent à l’aventure. La présence d’un au moins, et non des moindres, est d’ores et déjà avérée : Flammarion. L’éditeur, qui consentira en janvier un important effort de promotion pour le lancement du Syndrome Copernic , le deuxième thriller d’Henri Loevenbruck, mettra sur e-paper son premier roman, Le testament des siècles (paru en 2003 : 80 000 exemplaires vendus), ainsi que le 1 er chapitre du Syndrome Copernic . L’objectif, pour l’instant, est moins d’attirer un nouveau public à Henri Loevenbruck qu’à tester les expériences de lectures induites par ce nouveau support. L’auteur, fana de nouvelles technologies (et concepteur de son propre site Internet), est partie prenante — et enthousiaste — de l’aventure. Ensemble, auteur et éditeur ont réfléchi aux moyens de donner sur e-paper une version enrichie (comme pour les bonus sur les DVD) du Testament des siècles . •Pour en savoir plus sur l’initiative des Echos , branchez-vous sur www.ganaxa.com, une nouvelle structure opérationnelle e-paper accompagnée par Tebaldo.

Auteur cité (1)

close

S’abonner à #La Lettre