Les comics revivent grâce aux zombies et aux éternels superhéros | Livres Hebdo

Par Vincy Thomas, avec vt, alw, le 21.06.2013

Les comics revivent grâce aux zombies et aux éternels superhéros

La librairie Pulp's à Paris © O. Dion / LH

Dans son dossier "Mangas & comics : la revanche des geeks", Livres Hebdo s'intéresse spécifiquement au marché des BD américaines, redevenues tendances.

Jusqu'alors confidentiel, le marché des comics américains a pris de l'ampleur grâce au phénomène Walking Dead et à la mise en place d'Urban Comics.

Dans le classement Ipsos / Livres Hebdo des meilleures ventes de comics en France, entre janvier et mai 2013, Walking Dead, la série de Robert Kirkman publiée par Delcourt, s'octroie les 17 premières places. L'adaptation en série TV, désormais diffusée sur la TNT en France, y contribue pour beaucoup. "Out" Batman (malgré 12 volumes dans le Top 50), Justice League et autres X-Men.

Côté éditeurs, Urban Comics se taille la part du lion avec 24 titres! Si Delcourt domine toujours le marché avec 41,4% des exemplaires vendus, la jeune maison d'édition se classe devant Panini, qui bénéficie pourtant de la marque Marvel.

Alors que les superhéros américains cartonnent sur le grand écran depuis bientôt 15 ans - Iron Man 3 est en passe de devenir le plus gros succès de l'année en France, Man of Steel a attiré 215 000 spectateurs le jour de sa sortie, mercredi dernier -, les ventes d'albums ne s'envolaient pas.

Depuis, la niche grandit, les éditeurs publient des anthologies et accompagnent des sorties d'outils pédagogiques. La profusion de héros et d'histoires devient plus limpide pour le néophyte français. Cependant, de l'aveu de Thierry Mornet, éditeur chez Delcourt, "le comics n'a pas un public potentiel aussi vaste que le manga, c'est une niche qui grandit sous l'impulsion d'autres titres." Le marché est huit fois moins important que celui du manga.

________
Tout le dossier sur le secteur des Mangas et des Comics dans Livres Hebdo n° 959 (daté du 21 juin 2013),

Thématique

Auteurs cités (2)

close

S’abonner à #La Lettre