Les 10 romans les plus vendus de la rentrée littéraire | Livres Hebdo

Par Pierre Georges, le 02.11.2018 à 17h08 (mis à jour le 05.11.2018 à 12h06) Meilleures ventes

Les 10 romans les plus vendus de la rentrée littéraire

Amélie Nothomb - Photo OLIVIER DION

A quelques jours de la remise des prix Goncourt et Renaudot, le cabinet GFK publie un premier bilan des ventes des romans de la rentrée littéraire 2018. 

Alors que la saison 2018 des grands prix littéraires bat son plein et que les prix les plus prescripteurs en termes de ventes s'apprêtent à être remis, le cabinet GFK tire, dans une présentation publiée le 31 octobre, un premier bilan des ventes de cette rentrée littéraire 2018.

D'après ses estimations, couvrant la période allant de la mi-août au 15 octobre, Amélie Nothomb prend largement la première place des meilleures ventes, devant Jérôme Ferrari et Adeline Dieudonné. 

Le top 10 (estimations GFK) : 

1- Les prénoms épicènes, Amélie Nothomb (Albin Michel), 88608 ventes
2- A son image, Jérôme Ferrari (Actes Sud), 42712 ventes 
3- La vraie vie, Adeline Dieudonné (L'Iconoclaste), 42619 ventes 
4- Khalil, Yasmina Khadra (Julliard), 34776 ventes 
5- Un monde à portée de main, Maylis de Kerangal (Verticales), 34182 ventes 
6- Avec toutes mes sympathies, Olivia de Lamberterie (Stock), 24009 ventes
7- Dix-sept ans, Eric Fottorino (Gallimard), 23007 ventes 
8- Chien-Loup, Serge Joncour (Flammarion), 22116 ventes 
9- Tu t'appelais Maria Schneider, Vanessa Schneider (Grasset), 17346 ventes 
10- Les cigognes sont immortelles, Alain Mabanckou (Seuil), 15070 ventes 

GFK rappelle par ailleurs que, d’une manière générale, plus d'un quart des ventes d'un roman publié pour la rentrée littéraire sont réalisées au mois de décembre, après la remise des grands prix littéraires et avant les fêtes de fin d'année. Le prix Goncourt est en moyenne celui qui déclenche le plus de ventes : 407 000 exemplaires en moyenne depuis 2013, 337 000 exemplaires pour le Goncourt des Lycéens. Viennent ensuite le Renaudot (257 000 exemplaires en moyenne), le grand prix de l'Académie française (120 000 exemplaires), le Femina (60 000 exemplaires), l'Interallié (54 000 exemplaires) puis le Médicis (45 000 exemplaires). 
close

S’abonner à #La Lettre