GRAFFITI

L'artiste de rue est désormais traité éditorialement comme un artiste classique avec ses monographies, ses ouvrages pour enfants et ses mini-encyclopédies. A la fin d'avril 2012 atterrira dans les librairies L'invasion de Paris 2.0, réalisé par Invader. L'artiste qui peint des aliens sur les murs de la capitale se publie lui-même et est diffusé par Interart, qui proposera simultanément un coffret avec Invasion de Paris 1 et 2, vendu à 49 euros. Autres artistes en vue du street art, Sowat et Lek présentent leur résidence artistique sauvage, Mausolée, le 13 avril chez Alternatives. En août 2010, ils découvrent un supermarché abandonné en plein Paris : 40 000 mètres carrés de murs vierges. Ils invitent une quarantaine de graffeurs à y créer un temple dédié à leur culture underground.

Plus généraliste, Ullmann concocte pour le 16 mars une nouvelle édition de son panorama Street art de Johannes Stahl, et Maomao prépare un Best of street art pour le 13 avril. Les plus jeunes s'amuseront avec Mon street art book (12 avril, Nathan Jeunesse), qui regroupe des tags et des graffs à personnaliser. De plus, le n° 148 de la revue Dada consacré au graffiti est revu et réédité dans un format livre ce 9 mars. Enfin, preuve que le street art acquiert ses lettres de noblesse, il fait l'objet d'un volume dans la collection "L'univers de l'art" de Thames & Hudson (Street art et graffiti d'Anna Waclawek, édité le 8 mars) et d'un volume de la série "Découvertes" chez Gallimard, Du graffiti au street art : l'art urbain de Stéphanie Lemoine, programmé à la rentrée.

Commentaires (0)

Espace réservé aux abonnés

Livres Hebdo a besoin de votre voix. Nous apprécions vos commentaires sur le sujet, vos critiques et votre expertise. Les commentaires sont modérés pour la courtoisie.

Connectez-vous Pas encore abonné ? Abonnez-vous

On vous
RECOMMANDE

Les dernières
actualités