Disparition

Le sociologue Mike Davis n'est plus

Le sociologue Mike Davis n'est plus

Le Sociologue Mike Davis, en 2017 - Photo BY-SA 4.0 (Wikipedia)

Le sociologue Mike Davis n'est plus

Le vétéran de la sociologie urbaine s'est éteint à l'âge de 76 ans dans sa Californie natale. 

Par Léon Cattan ,
Créé le 04.11.2022 à 11h50

Le chercheur américain Mike Davis est mort mardi 25 octobre 2022 à San Diego (Californie). Insurgé chez les intellectuels et intellectuel chez les insurgés, il disparaît à l'âge de 76 ans après avoir laissé une trace indélébile dans sa discipline de prédilection, la sociologie urbaine.

Né en Californie au sein d'une famille prolétaire, Mike Davis n'a pas le profil d'un universitaire lambda. A la vingtaine, il sillonne les routes américaines, milite dans des collectifs d'extrême-gauche et répare des camions pour gagner sa vie. Sa culture politique enfiévrée et sa connaissance du terrain le dirigent vers la sociologie urbaine lorsqu'il reprend ses études à New-York. Alors âgé de 30 ans, il retranscrit les luttes de pouvoir déployées dans les grandes mégalopoles, et mâtine ses travaux de références culturelles comme dans l'ouvrage Au-delà de Blade Runner : Los Angeles et l'imagination du désastre (Allia, 2019). De l'étude Le stade Dubaï du capitalisme (Les prairies ordinaires, 2007) à sa Petite histoire de la voiture piégée (La Découverte, 2012), Mike Davis dessine en filigrane ce qu'il baptise "la planète des bidonvilles" frappée du sceau d'un capitalisme toujours plus féroce. Son dernier livre, Le monstre est parmi nous : pandémies et autres fléaux du capitalisme (Editions divergences, 2021), replaçait le Covid-19 dans le contexte des grands épidémies pour l'aborder par un prisme politique.

 

Les dernières
actualités