SALON DU LIVRE 2015

Le SNE en quête d'écrivains brésiliens

Guiomar de Grammont, commissaire brésilienne, et Leonardo Tonus, conseiller littéraire du CNL, dévoilant la liste des 48 auteurs brésiliens invités au Salon du Livre 2015. - Photo MANON QUINTI/LH

Le SNE en quête d'écrivains brésiliens

Le syndicat va sélectionner les auteurs invités au Salon du livre de Paris en 2015, qui mettra à l’honneur le Brésil, du 20 au 23 mars.

J’achète l’article 1.50 €

Par Manon Quinti,
Créé le 09.07.2014 à 17h59,
Mis à jour le 09.07.2014 à 18h00

Le Syndicat National de l'Edition (SNE) lance un appel à tous les éditeurs qui publient en français des romans brésiliens dans un communiqué. Ils doivent remplir un formulaire dans le but de préparer le Salon du Livre de Paris 2015, qui se déroulera du 20 au 23 mars et dont l'invité d'honneur sera le Brésil. Le formulaire (sous la forme Excel) précisant les auteurs qu’ils souhaitent voir promouvoir doit être renvoyé avant le 30 juillet à l’adresse bresil@salondulivreparis.com.

Le fichier complet sera ensuite transmis aux organisateurs de l’invitation : le Centre National du Livre, l’Institut français et les institutions culturelles brésiliennes. Ces trois partenaires établissent une liste d’auteurs, en veillant à respecter une diversité et un équilibre entre différents genres littéraires (littérature, essai, jeunesse, bande dessinée, poésie…) et différentes générations. Les auteurs proposés doivent être traduits en français, ou une traduction doit paraître pour mars 2015.

Par ailleurs, le Centre national du livre (CNL) a annoncé la mise en place d’un accompagnement permettant de prendre en charge jusqu’à 70% des coûts de traduction d’œuvres brésiliennes en français, dont la publication de l’ouvrage est prévue avant le Salon du livre. L’institution "souhaite encourager la traduction et la publication de nouvelles œuvres brésiliennes en France", indique le communiqué du SNE.

Commentaires (0)

Espace réservé aux abonnés

Livres Hebdo a besoin de votre voix. Nous apprécions vos commentaires sur le sujet, vos critiques et votre expertise. Les commentaires sont modérés pour la courtoisie.

Connectez-vous Pas encore abonné ? Abonnez-vous

On vous
RECOMMANDE

Les dernières
actualités