Proclamation

Le prix Libraires en Seine 2019 récompense Estelle-Sarah Bulle

Estelle-Sarah Bulle - Photo JULIEN FALSIMAGNE

Le prix Libraires en Seine 2019 récompense Estelle-Sarah Bulle

Le prix décerné par l'association de libraires franciliens couronne cette année Là où les chiens aboient par la queue d'Estelle-Sarah Bulle.

Par Clarisse Normand,
Créé le 05.06.2019 à 21h30,
Mis à jour le 05.06.2019 à 21h30

Lors d'une soirée littéraire organisée mercredi 5 juin au théâtre de Puteaux et animée par Inès de la Motte Saint-Pierre, Estelle-Sarah Bulle a reçu le prix Libraires en Seine pour son premier roman Là où les chiens aboient par la queue (Liana Levi, août 2018).

Déjà couronné par le prix Stanislas 2018 et le prix Eugène Dabit du roman populiste 2018, l'ouvrage mêle autobiographie et fiction. D'origine guadeloupéenne, l'auteure aborde le thème de l'exil et du déracinement. A la demande de sa nièce qui s'interroge sur son identité métisse, une femme raconte l'histoire de sa famille, les Ezechiel, avec en toile de fond la société guadeloupéenne de la seconde moitié du XXe siècle.

Le livre, vendu à 17000 exemplaires en grand format, paraîtra en poche chez Piccolo en septembre prochain.

Succédant au Jour d'avant de Sorj Chalandon (Grasset) primé l'an dernier, le nouveau titre lauréat reflète le choix des lecteurs clients des librairies de l'association Libraires en Seine, invités à voter parmi une sélection de six titres, établie par leurs libraires.

Créée en 2012, l'association regroupe 14 librairies de l'ouest parisien: L'Amandier à Puteaux, Au pays des livres à Colombes, Librairie de Bagatelle à Neuilly, Librairie des Batignolles et L'Instant à Paris, Les beaux titres à Levallois, La boite à lettres et Librairie nouvelle à Asnières, Les Cyclades à Saint-Cloud, Dédicaces à Rueil-Malmaison, L'Ecriture à Vaucresson, Le livre et la tortue à Issy.

Commentaires (0)

Espace réservé aux abonnés

Livres Hebdo a besoin de votre voix. Nous apprécions vos commentaires sur le sujet, vos critiques et votre expertise. Les commentaires sont modérés pour la courtoisie.

Connectez-vous Pas encore abonné ? Abonnez-vous

On vous
RECOMMANDE

Les dernières
actualités