Le monde de l’édition se mobilise pour les bibliothèques | Livres Hebdo

Par Cécilia Lacour, le 18.05.2017 à 15h26 (mis à jour le 18.05.2017 à 16h00) états-Unis

Le monde de l’édition se mobilise pour les bibliothèques

Un Comité pour l’investissement en bibliothèques, composé de vingt-cinq entreprises, demande au Congrès américain de ne pas supprimer les aides aux bibliothèques du projet de budget pour 2018, comme le prévoit Donald Trump.

Vingt-cinq sociétés d’informations, de logiciels, d’édition, dont Penguin Random House et Macmillan, et d’autres entreprises américaines ainsi que de multiples associations professionnelles, comme l’Association des librairies américaines, se sont regroupées, mercredi 17 mai, en un Comité pour l’investissement en bibliothèque afin de plaider en faveur d’un financement des bibliothèques fédérales aux Etats-Unis.
 
"Le Comité pour l’investissement en bibliothèque est créé dans le contexte des propositions de l’administration visant à éliminer la plupart des aides gouvernementales accordées aux bibliothèques et à l’agence qui distribue ces fonds à chaque Etat", explique le groupe dans un communiqué. Ce Comité fait référence au premier projet de budget pour 2018 de Donald Trump, dans lequel le président prévoit de supprimer les aides gouvernementales accordées à l’Institute of Museum and Library Services (IMLS), l’organisme fédéral chargé de soutenir financièrement les bibliothèques, les musées et les archives.
 
Dès sa création, le nouveau groupe a interpellé dans une lettre les sénateurs du Congrès, chargés de valider le projet de budget de Donald Trump, pour exiger le maintien du budget alloué à l’IMLS. Une semaine plus tôt, huit éditeurs et libraires américains ont, eux aussi, envoyé une lettre au Sénat pour soutenir les bibliothèques, rapporte Publishers Weekly.
 
close

S’abonner à #La Lettre