Librairie

Le Belvédère rachète L’Intranquille à Pontarlier

Michel Méchiet, fondateur de L’intranquille. - Photo © DR

Le Belvédère rachète L’Intranquille à Pontarlier

Le fondateur de la maison d’édition, Emmanuel Vandelle, vient d’annoncer la reprise de la librairie créée et dirigée par Michel Méchiet.

Par Clarisse Normand,
Créé le 25.03.2014 à 18h15,
Mis à jour le 25.03.2014 à 19h46

La transmission sera effective courant avril. Emmanuel Vandelle, qui a créé en 2005 les éditions du Belvédère, a annoncé, le 25 mars 2014, la reprise de la librairie L’intranquille, à Pontarlier (Doubs). Le montant de la transaction n’a pas été communiqué, mais le repreneur a assuré qu’il autofinancerait le rachat de l’établissement qui a réalisé en 2013 un chiffre d’affaires de 1,3 million d’euros et figure au 203e rang de notre classement Livres Hebdo des 400 premières librairies françaises.

Pour Michel Méchiet, qui a fondé L’intranquille en 2003, la cession fait sens dès lors qu’il s’apprête à ouvrir, sur 1000 m2 à Besançon, une nouvelle librairie qui requiert d’importants moyens financiers et humains.

Pour l’éditeur du Doubs, l’opération répond à une volonté de “disposer, dans ma région, de points de vente capable de promouvoir et de valoriser la production éditoriale”, dont la sienne, mais pas uniquement, explique Emmanuel Vandelle. Les éditions du Belvédère sont spécialisées dans les régions de la Suisse et du Grand Est de la France (avec des collections montagne, ski et nature).

La librairie, qui sera rebaptisée l’Intranquille-Mirabeau (Mirabeau est la marque retenue pour les ouvrages qui seront publiés en 2015 par Emmanuel Vandelle dans le secteur des sciences humaines grand public), conservera sa vocation généraliste et poursuivra son développement dans la lignée qui était la sienne jusqu’alors, assure le nouveau propriétaire.

Commentaires (0)

Espace réservé aux abonnés

Livres Hebdo a besoin de votre voix. Nous apprécions vos commentaires sur le sujet, vos critiques et votre expertise. Les commentaires sont modérés pour la courtoisie.

Connectez-vous Pas encore abonné ? Abonnez-vous

On vous
RECOMMANDE

Les dernières
actualités