L’archéologie rencontre la BD au Louvre | Livres Hebdo

Par Nicolas Turcev, le 25.09.2018 à 15h20 (mis à jour le 25.09.2018 à 17h46) Bande dessinée

L’archéologie rencontre la BD au Louvre

Affiche de l'exposition "L'archéologie en bulles" - Photo MUSÉE DU LOUVRE

Le plus grand musée du monde va accueillir une exposition croisée conçue comme un dialogue entre bande dessinée et archéologie.

La Petite Galerie du Louvre, l’espace consacré à l’éducation artistique et culturelle du musée, accueillera à partir du mercredi 26 septembre l’exposition "L’archéologie en bulles", une rencontre entre la bande dessinée et les trésors de l’histoire. Elle succédera à l’exposition "Théâtre du pouvoir", qui décryptait les dynamiques politiques à travers l’art. Une centaine d’œuvres côtoieront les planches de dessinateurs tels que Jul, Enki Bilal, Frank Miller ou Nicolas de Crécy, réparties dans quatre salles aux thématiques différentes.
 
La première s’intéressera au travail d’esquisse et de repérage commun aux deux professions, à travers notamment l’utilisation du carnet de croquis. Une autre section dressera des parallèles entre la notion de trésor en archéologie et en bande dessinée, tandis que le segment "Classer pour comprendre" scrutera les similitudes entre les typologies des artistes et des scientifiques. Enfin, une dernière pièce sera consacrée aux dissemblances et recoupements entre le réel de l’histoire, et la fiction imaginée par les auteurs.
 
La publication d’un ouvrage accompagnera le lancement de l’exposition. L’archéologie en bulles: petite Galerie paraîtra jeudi 27 septembre en coédition entre les éditions du musée du Louvre et le Seuil. Lauréat du prix Transfuge 2018 pour le Meilleur livre d’art, ce beau livre, placé sous la direction de Fabrice Douar, responsable éditorial au Louvre, et Jean-Luc Martinez, président-directeur de l’institution, sera illustré avec des extraits de cahiers de fouilles, des gravures ou des peintures mais aussi avec les planches montrées à la Petite Galerie.

Informations pratiques :
 
Horaires : de 9h à 18h, sauf le mardi.
Nocturne mercredi et vendredi jusqu’à 21h45.
Tarif unique d’entrée au musée : 15 euros.
Gratuit pour les moins de 18 ans et les moins de 26 ans résidents de l’UE.
close

S’abonner à #La Lettre