"L’amie prodigieuse", n°1 des prêts de livres numériques en bibliothèque | Livres Hebdo

Par Véronique Heurtematte, le 18.03.2019 à 17h33 (mis à jour le 18.03.2019 à 18h00) Bibliothèques

"L’amie prodigieuse", n°1 des prêts de livres numériques en bibliothèque

L’Amie prodigieuse - Photo DR/GALLIMARD

Le ministère de la Culture a présenté, lundi 18 mars à Livre Paris, la synthèse d’activité annuelle du dispositif interprofessionnel Prêt numérique en bibliothèque.

Lundi 18 mars, lors de la journée réservée aux professionnels de Livre Paris, le service du livre et de la lecture du ministère de la Culture a présenté la dernière synthèse d’activité de Prêt numérique en bibliothèque (PNB).
 
Mis service il y a quatre ans, ce dispositif interprofessionnel enregistre des données d’activité en hausse. En janvier 2019, 196 bibliothèques ou réseaux de bibliothèques, desservant 5100 établissements au total, sont raccordés à PNB. Le nombre de bibliothèques départementales, en particulier, qui relaient le service de prêt numérique auprès des établissements de leurs réseaux, est en hausse. 57 libraires et 1045 éditeurs (contre 960 en janvier 2018) participent à PNB.
 
L’offre de PNB rassemble 62% du catalogue de livres numériques disponibles pour le grand public, soit 195721 titres. Cette offre, en progression par rapport à l’année dernière (en janvier 2018, PNB comptait 154 405 références), se répartit ainsi: 51% de littérature générale, 37,2% de documentaires, 7% de livres pour la jeunesse et 4% de BD.
 
PNB a enregistré 496421 prêts en 2018. 83,5% portent sur la littérature, 9,8% sur les documentaires, 5,5% sur les ouvrages pour la jeunesse, 2,1% sur les bandes dessinées.
 
L’Amie prodigieuse d’Elena Ferrante occupe la première place des prêts dans PNB avec le tome 4, et la 3e place avec le tome 1. La seconde place revient au prix Goncourt 2018, Leurs enfants après eux de Nicolas Mathieu. Suivent L’art de perdre d’Alice Zeniter et Le lambeau de Philippe Lançon, respectivement à la 4e et à la 5e place. "16 des titres présents dans les 20 meilleurs prêts de PNB font également partie du top des ventes en librairie publié par Livres Hebdo », a souligné Laurine Arnould, chargée de mission Bibliothèques numériques au service du livre et de la lecture du ministère de la Culture, lors de la présentation à Livre Paris.

Les chiffres parisiens
 
"La bibliothèque numérique est généralement utilisée de manière complémentaire aux collections de livres imprimés, a observé Guillaume de la Taille, chef de projet Bibliothèque numérique dans le réseau des bibliothèques de la ville de Paris. Le livre numérique qui ne représente encore qu’une petite partie de l’offre éditoriale, et pour lequel les pratiques sont encore restreintes, offre une rapidité d’accès aux nouveautés, répond à la question de l’accès pour les usagers qui n’ont pas de bibliothèque ou de librairie à proximité. A Paris, nous proposons 14000 livres numériques qui ont totalisé 100000 prêts en 2018. Il est intéressant de noter que 30% de nos emprunteurs de livres numériques n’empruntent pas de documents imprimés. Il s’agit là d’un nouveau lectorat. Cela constitue un phénomène sociologique qui va avoir un impact sur l’évolution des bibliothèques".
 
Alban Cerisier, secrétaire général de Madrigall, a, de son côté, affirmé que son groupe travaillait à rendre l’offre la plus exhaustive possible. "87 % des titres de Madrigall pour le grand public sont disponibles dans PNB, a fait valoir l’éditeur. Ce chiffre atteint 93% pour le catalogue Gallimard".

Sur les mêmes thèmes (3 articles)

close

S’abonner à #La Lettre