L’ABF condamne les appels à censure visant les bibliothèques publiques | Livres Hebdo

Par Véronique Heurtematte, le 11.02.2014 à 17h51 (mis à jour le 11.02.2014 à 18h00) - 6 commentaires Censure

L’ABF condamne les appels à censure visant les bibliothèques publiques

Anne Verneuil, présidente de l'ABF. - Photo © DR

Après la ministre de la culture, Aurélie Filippetti, l’Association des bibliothécaires de France manifeste son soutien aux établissements et aux équipes visés par des groupes extrémistes qui demandent le retrait des sections jeunesse de certains livres accusés de prôner la “théorie du genre”.

Les tentatives de censure dont sont victimes une trentaine de bibliothèques publiques (des sites web demandent le retrait de livres jeunesse suspectés de défendre la “théorie du genre”) continuent de provoquer de vives réactions dans la communauté professionnelle.
 
L’association des bibliothécaires de France (ABF), présidée par Anne Verneuil, manifeste dans un communiqué, mardi 11 février, son “désaccord profond avec ces prises de positions partisanes et extrêmes”.
 
Nous saluons donc les bibliothécaires qui, en achetant livres et autres documents, sont fidèles à la vocation des bibliothèques, telle qu’inscrite dans le Manifeste de l’Unesco, à proposer des collections reflétant les tendances contemporaines et l’évolution de la société”, indique le communiqué.
 
L’ABF rappelle également son code de déontologie, dans lequel le bibliothécaire “s’engage à favoriser la réflexion de chacun et chacune par la constitution de collections répondant à des critères d’objectivité, d’impartialité et de pluralité d’opinion, à ne pratiquer aucune censure, et à offrir aux usagers l’ensemble des documents nécessaires à sa compréhension autonome des débats publics et de l’actualité”.

Sur les mêmes thèmes (1 article)

Thématiques

close

S’abonner à #La Lettre