La ville de Paris augmente ses subventions pour les librairies | Livres Hebdo

Par Nicolas Turcev, le 25.05.2020 à 15h58 (mis à jour le 25.05.2020 à 16h52) Relance

La ville de Paris augmente ses subventions pour les librairies

Librairie Les Cahiers de Colette, à Paris. - Photo OLIVIER DION

Afin de soutenir les commerçants pendant la reprise, la mairie a augmenté le budget de son appel à projet d'aides pour les librairies de près de 50 000 euros.

La ville de Paris a reconduit et renforcé le budget de son appel à projet annuel pour soutenir les librairies de la capitale. Une enveloppe de 300000 euros, soit près de 50000 euros de plus que l'an dernier, sera allouée aux établissements parisiens qui souhaitent investir pour se conformer aux réglementations sanitaires ou ceux qui ont l'intention de développer leur activité. Cette mesure fait partie du plan de soutien de 15 millions d'euros en faveur du secteur de la culture voté le 18 mai au Conseil de Paris.

"Si les librairies restent nettement le premier réseau physique de vente de livres en France,  tout particulièrement à Paris, elles ont toutefois vu leur poids se contracter au cours de la dernière décennie. Face à la concurrence du e-commerce qui n'a cessé de croître depuis 2007, les librairies ont réussi à maintenir leur leadership mais il est indispensable, de conforter la fréquentation de ces commerces et s’assurer que leur clientèle y soit accueillie dans les conditions les plus favorables et conformes aux précautions sanitaires", écrit la mairie en préambule de son appel à projets.

L'aide pourra couvrir jusqu'à 70% du montant hors taxe des travaux à réaliser, dans la limite de 30000 euros par projet. Les dépenses concernées doivent être liées soit à des aménagements physiques de la boutique, soit à de l'acquisition d'outils (y compris numériques) et de matériel visant à améliorer la gestion du commerce. Les librairies qui souhaitent bénéficier du dispositif doivent candidater sur le site de la mairie de Paris. La limite dépôt des dossiers est fixée au 28 juin prochain.
close

S’abonner à #La Lettre