Bande dessinée

La sélection des prix Artemisia 2021

Extrait d'Anaïs Nin, sur la mer des mensonges d'Léonie Bischoff. - Photo LÉONIE BISCHOFF/CASTERMAN

La sélection des prix Artemisia 2021

Les prix seront remis le 7 janvier.

Par Alexiane Guchereau,
Créé le 23.12.2020 à 19h15,
Mis à jour le 23.12.2020 à 19h33

Le jury du prix Artemisia qui récompense chaque année une auteure de bande dessinée a révélé ce mercredi 23 décembre sa sélection finale. L'éditeur indépendant Steinkis parvient à placer deux titres dans la liste, qui en contient douze, et l'auteure italienne Lorena Canottiere, lauréate du Grand prix en 2018, revient en sélection avec sa nouvelle bande dessinée Sauf imprévu, traduite et publiée aux éditions Ici Même.

Les ouvrages ont été "sélectionnés pour leur qualité, leur originalité, leur créativité" selon le communiqué. Les lauréates seront annoncées le 7 janvier lors du vernissage d’une exposition consacrée aux œuvres de certaines des auteures récompensées par le prix à la librairie Espace des Femmes-Antoinette Fouque, située au 35 rue Jacob, à Paris dans le 6e arrondissement. L’exposition "Artemisia, du 15e  siècle  à  l’année de la BD" rendra hommage à la marraine de l'association à l'origine du prix, Artémisia Gentileschi, qui a laissé à sa mort en 1656, une œuvre considérable. Elle est la première femme peintre à avoir été répertoriée dans l’histoire de l’art. Des planches de Chantal Montellier, Catel, Laureline Mattiussi, Claire Mallary, Una et Jacky Flemming y seront présentées, ainsi  que des vidéos des remises de prix des années précédentes réalisées par Line Scheibling.
 
Sont sélectionnées :
  • Anaïs Nin de Léonie Bischoff (Casterman)
  • Baume du tigre de Lucie Quéméner (Delcourt)
  • Corps en grève de Valentine Boucq et Amandine Puntous (Steinkis)
  • Les Croques de Léa Mazé (Éditions de la Gouttière)
  • La déesse requin de Lison Ferné (CFC éditions)
  • Hippie Trail de Séverine Laliberté et Elléa Bird (Steinkis)
  • La mécanique du sage de Gabrielle Piquet (Atrabile)
  • Melvina de Rachele Aragno (Dargaud)
  • Moi Mikko et Annikki de Tiitu Takalo (Rue de l’Échiquier)
  • Sauf imprévu de Lorena Canottiere (Ici même)
  • Sourvilo d’Olga Lavrentieva (Actes Sud)
  • Vent Mauvais de Cati Baur (Rue de Sèvres)

Le jury est composé de la bédéaste et fondatrice du prix Chantal Montellier, de l'enseignante en histoire géographie Julie Scheibling, de la journaliste Laure Garcia, du théoricien du cinéma Gilles Ciment, de l'ancien directeur de la Cité internationale de la bande dessinée et de l’imagee Patrick Gaumer et de l'écrivain, journaliste, auteur du Dictionnaire mondial de la BD (Larousse), Pascal Guichard. Le président d’honneur est Laurent Gervereau, plasticien, écrivain, directeur d’institutions patrimoniales (Musée du vivant) et de réseaux internationaux, président de l’Institut des images. L'écrivain Gilles Ratier, auteur du rapport annuel sur la situation économique et éditoriale de la bande dessinée, parraine, comme en 2019 cette édition.
 

Commentaires (0)

Espace réservé aux abonnés

Livres Hebdo a besoin de votre voix. Nous apprécions vos commentaires sur le sujet, vos critiques et votre expertise. Les commentaires sont modérés pour la courtoisie.

Connectez-vous Pas encore abonné ? Abonnez-vous

On vous
RECOMMANDE

Les dernières
actualités