La rentrée littéraire accessible aux aveugles | Livres Hebdo

Par Hervé Hugueny, le 08.09.2017 (mis à jour le 12.09.2017 à 16h43) Handicap

La rentrée littéraire accessible aux aveugles

Soixante-cinq éditeurs proposant 328 titres participent cette année à l’opération "La rentrée littéraire pour tous", lancée en 2013 à l’initiative du Syndicat national de l’édition (SNE), pour rendre leurs livres accessibles aux aveugles et malvoyants. La Bibliothèque nationale de France est le partenaire technique avec sa plateforme Platon. Le Centre national du livre finance les frais des adaptations réalisées par les associations (BrailleNet, GIAA, INJA, Lisy, etc.). Le nombre d’éditeurs participant a baissé par rapport à l’an dernier, mais le nombre de titres a augmenté.

L’offre adaptée, qui comprend aussi des romans jeunesse publiés à la rentrée, représente environ la moitié des livres de la rentrée littéraire 2017, et reste à peu près stable d’une année sur l’autre. "Il faut que les éditeurs disposent d’une offre numérique pour cette adaptation", explique Flore Grainger-Piacentino, qui pilote l’opération au SNE. Ce n’est pas le cas de tous ceux qui publient à la rentrée, notamment parmi les plus petites maisons. Des questions de droits, notamment avec les traductions, peuvent aussi poser problème.

Enfin, pour simplifier et accélérer l’adaptation, qui doit être réalisée pendant l’été, il est vivement recommandé aux éditeurs de fournir un fichier XML, ce qu’ils ne sont pas tous en mesure de faire. Avant l’été, le groupe Normes et standards du SNE a publié un guide très détaillé de l’édition adaptée, disponible sur le site du syndicat. Une version résumée sera également mise en ligne.

H. H.

Thématique

Auteur cité (1)

close

S’abonner à #La Lettre