La première sélection du prix Sade 2019 | Livres Hebdo

Par Alexiane Guchereau, le 26.06.2019 à 16h08 (mis à jour le 26.06.2019 à 17h00) PRIX LITTERAIRE

La première sélection du prix Sade 2019

Kevin Lambert - Photo VALÉRIE LEBRUN/LE NOUVEL ATTILA

Le jury a dévoilé sa première sélection composée de douze romans. Le prix sera remis le 14 septembre.

Le jury du prix Sade a annoncé le 26 juin sa première sélection composée de douze romans publiés entre novembre 2018 et avril 2019. Seul un ouvrage fait exception à cette règle: Querelle de Kevin Lambert (Nouvel Attila) dont la parution est prévue pour cette rentrée littéraire. Le prix sera remis le 14 septembre.

Les douze romans sélectionnés :
  • Le cul de la femme de Pierre Louÿs (La Manufacture des livres)
  • Jean-Jacques Lequeu, bâtisseur de fantasmes placé sous la direction de Laurent Baridon, Jean-Philippe Garric et Martial Guédron (Norma éditions)
  • Philosophie des pornographes : les ambitions philosophiques du roman libertin de Colas Duflo (Seuil)
  • Arcueil d'Aleksandar Becanovic, traduit par Alain Cappon (Éditions DO)
  • Le Chant de la mutilation de Jason Hrivnak, traduit par Claro (Éditions de l’Ogre)
  • 300 millions de Blake Butler, traduit par Charles Recoursé (Inculte)
  • Métaphysique de la viande de Christophe Siébert (Au Diable Vauvert)
  • Sade Romancier de Dominique Dussidour (Serge Safran)
  • Laurent Benaïm (Taschen)
  • Anthologie de la littérature érotique du Moyen-Âge, dont les textes ont été édités, traduits et commentés par Corinne Pierreville (Honoré Champion)
  • Querelle de Kevin Lambert (Le Nouvel Attila)
Le jury de l'édition 2019, présidé par l'avocat et collaborateur à Livres Hebdo Emmanuel Pierrat, est composé de François Angelier (journaliste et écrivain), Philippe Brenot (sexologue et écrivain), Sarah Chiche (psychologue, psychanalyste et écrivaine), Octavie Delvaux (écrivaine), Anne Hautecoeur (éditrice), Catherine Robbe-Grillet (écrivaine), Jean Streff (secrétaire général) et Laurence Viallet (éditrice et traductrice).
close

S’abonner à #La Lettre