Sélection

La première sélection du prix des libraires du Québec 2024

La 31e édition du prix de l'ALQ commence. - Photo ALQ

La première sélection du prix des libraires du Québec 2024

Les finalistes du volet adulte seront dévoilés le 8 février 2024 à Montréal. 

Par Léon Cattan ,
Créé le 30.11.2023 à 16h21

Depuis 30 ans, L'Association des libraires du Québec (ALQ) distingue les créateurs « dont l’œuvre a marqué l’imaginaire de l’ensemble des libraires de la province. » Elle a récemment donné le coup d'envoi de son édition 2024 en divulguant une liste préliminaire composée de 52 ouvrages répartis en six catégories. 

Les 24 titres retenus pour la deuxième sélection seront dévoilés le 8 février à la librairie La Livrerie à Montréal. Les lauréats seront ensuite proclamés le 16 mai au Club Soda après un vote électronique de l'ensemble des libraires de la province. Le prix d'excellence de l'ALQ sera également remis à cette occasion, saluant l'engagement d'un libraire. 

Roman, nouvelles, récit Québec

  • Les ombres familières de Vincent Brault (Héliotrope)
  • Chaque blessure est une promesse de Simon Brousseau (Héliotrope)
  • Ce que je sais de toi d’Éric Chacour (Alto)
  • Ça aurait pu être un film de Martine Delvaux (Héliotrope)
  • Les fleurs sauvages n’ont de sauvage que le nom d’Anne-Marie Duquette (Éditions XYZ)
  • Granby au passé simple d’Akim Gagnon (La Mèche)
  • Le compte est bon de Louis-Daniel Godin (La Peuplade)
  • Hotline de Dimitri Nasrallah, traduit par Daniel Grenier
    (La Peuplade)
  • La version qui n’intéresse personne d’Emmanuelle Pierrot
    (Le Quartanier)
  • Douze arpents de Marie-Hélène Sarrasin (Tête première)
  • Autoportrait d’une autre d’Élise Turcotte (Alto)
     

Roman, nouvelles, récit hors Québec

  • La justice des hommes de Santiago H. Amigorena (P.O.L.)
  • Voix / Éclairs / Tonnerres de Myriam J.A. Chancy, traduit par Chloé Savoie-Bernard (Éditions du remue-ménage)
  • Fire rush de Jacqueline Crooks, traduit par Nathalie Carré (Denoël)
  • Le jour des caméléons d’Ananda Devi Nirsimloo (Grasset)
  • Appelez-moi Cassandre de Marcial Gala, traduit par François-Michel Durazzo (Zulma)
  • N’ayons pas peur du ciel d’Emma Hooper, traduit par Dominique Fortier (Alto)
  • Humus de Gaspard Koenig (Éditions de l’Observatoire)
  • Celles qu’on tue de Patricia Melo (Buchet Chastel)
  • Le chien des étoiles de Dimitri Rouchon-Borie (Le Tripode)
  • Triste tigre de Neige Sinno (P.O.L.)
  • Je ne suis pas là de Lize Spit, traduit par Emmanuelle Tardif (Actes Sud)

 

Essai Québec

  • J’accuse les tortionnaires d’Omar Khadr de Frédéric Bérard (Saint-Jean Éditeur)
  • Arsenic mon amour de Jean-Lou David et Gabrielle Izaguirré-Falardeau (Éditions du Quartz)
  • Althusser assassin : la banalité du mâle de Francis Dupuis-Déri (Les éditions du remue-ménage)
  • 11 brefs essais queers, collectif dirigé par Marie-Ève Kingsley (Somme toute) 
  • Troubler les eaux de Frédérick Lavoie (La Peuplade)
  • Bienvenue dans la machine : enseigner à l’ère numérique d’Éric Martin et Sébastien Mussi (Écosociété)
  • La société de provocation : essai sur l’obscénité des riches de Dahlia Namian (Lux Éditeur)
  • Nudités féminines : images, pensées et sens du désir de Laurence Pelletier (Presses de l’Université de Montréal)
     

Poésie Québec

  • Jean dit : 111 poèmes pour Ti Jean Kérouac de Maxime Catellier et Myriam Cliche (L’Oie de Cravan)
  • Adieu les crevettes de Charlotte Francoeur (Le Noroît)
  • La sortie est une lame sur laquelle je me jette de Marie-Élaine Guay (Poètes de brousse)
  • À quoi jouons-nous de Rachel Lamoureux (Le Quartanier)
  • Chose sensible suprasensible de Mélanie Landreville (Les Herbes rouges)
  • Fille méchante de Juliette Langevin (L’Oie de Cravan)
  • L’horizon par hasard d’Anne Martine Parent (La Peuplade)
  • Des longueurs dans le crépuscule de Mathieu Simoneau (Le Noroît)
     

Bande dessinée Québec

  • Les pires moments de l’histoire de Charles Beauchesne et Xavier Cadieux (Front Froid)
  • La méduse de Boum (Éditions Pow Pow)
  • Shérif Junior, T.01 de Samuel Cantin (Éditions Pow Pow)
  • Je pense que j’en aurai pas de Catherine Gauthier (Éditions XYZ)
  • Rose à l’île de Michel Rabagliati (La Pastèque)
  • Havana Connection de Michel Viau et Djibril Morissette-Phan (Glénat Québec)
     

Bande dessinée hors Québec

  • Environnement toxique de Kate Beaton, traduit par Alice Marchand (Casterman)
  • La voix des bêtes, la faim des hommes de Thomas Gilbert (Dargaud)
  • Hoka Hey! de Neyef (Rue de Sèvres)
  • Bibliomania d’Orval et Macchiro, traduit par Anaïs Koechlin (Mangetsu)
  • La petite lumière de Grégory Panaccione, d’après le roman d’Antonio Moresco (Delcourt)
  • La dernière reine de Jean-Marc Rochette (Casterman)

Les dernières
actualités