La popularité de Simone Veil toujours vive | Livres Hebdo

Par Léopoldine Leblanc, le 19.07.2017 à 17h40 (mis à jour le 19.07.2017 à 18h00) Meilleures ventes

La popularité de Simone Veil toujours vive

Simone Veil - Photo DR

De Simone Veil à Fred Vargas, en passant par Paula Hawkins et Virginie Despentes, les femmes sont à l’honneur dans le classement des meilleures ventes de la semaine du 10 au 16 juillet 2017.

Le classement des meilleures ventes GFK/Livres Hebdo de la semaine 10 au 16 juillet 2017 confirment la fidélité des lecteurs pour le parcours et la vie de Simone Veil, décédée le 30 juin dernier. L’autobiographie de la femme politique intitulée Une vie arrive 10e du Top 20, tous genres confondus avec sa version poche (Le Livre de poche). L’auteure revient sur son enfance niçoise, sur sa déportation à Auschwitz en mars 1944 aux côtés de sa mère et de l’une de ses sœurs, et ses combats comme femme d’Etat. Par ailleurs, le grand format de cette autobiographie (Stock) atteint cette semaine la 6e place du classement Essais, en progression de 34 places. On retrouve également en 29e position la biographie de Sarah Briand, titrée Simone, éternelle rebelle (Fayard, 2015), qui gagne 17 rangs.
 
Enquête et quête de sérénité

La version poche du premier roman de Paula Hawkins, La fille du train (Pocket, 2016) revient àà la 17e place du Top 20. Initialement publié chez Sonatine en 2015, le thriller avait remporté le prix Polar 2015 du meilleur roman international au Festival de Cognac et s’était vendu à près de 500000 exemplaires. La version poche, éditée par Pocket en 2016, a déjà atteint plus de 600000 lecteurs selon les estimations de GFK.

Toujours premier du Top 20, Ta deuxième vie commence quand tu comprends que tu n’en as qu’une (Pocket, 2017) de Raphaëlle Giordano continue de séduire les lecteurs estivaux, tandis que la version poche du premier tome de Vernon Subutex (Le Livre de Poche) de Virginie Despentes revient à la 20e place. Le troisième volume des aventures du clochard des Buttes Chaumont, publié en mai chez Grasset, est 11e du Top 50 des romans.
 
La première place du classement "Romans" continue d'être occupée par Quand sort la recluse (Flammarion, 2017) de Fred Vargas, dont les estimations montent à 270000 exemplaires vendus. Le polar a bénéficié d'un intense soutien publicitaire sur France Inter au début du mois. Du côté du classement "Essais", Christophe André attire l’attention avec un bond de 40 places, et désormais classé 5e, avec la réédition de Sérénité : 25 histoires d’équilibre intérieur (Odile Jacob, 2017), paru pour la première fois en 2012. L'auteur profite ici de son exposition quotidienne dans la matinale de France Culture durant l'été.
 
close

S’abonner à #La Lettre