La plus vieille librairie SF américaine en cendres | Livres Hebdo

Par Vincy Thomas, le 02.06.2020 à 12h02 (mis à jour le 02.06.2020 à 13h00) Etats-Unis

La plus vieille librairie SF américaine en cendres

La librairie Uncle Hugo's Minneapolis - Photo UNCLE HUGO'S

Plusieurs librairies américaines ont été saccagées suite aux émeutes qui se sont propagées dans tous les Etats-Unis ce week-end. A Minneapolis, les emblématiques Uncle Hugo's Science Fiction et Uncle Edgar's Mystery ont été complètement ravagées par un incendie.

Vendredi dernier, Uncle Hugo’s, la plus vieille librairie américaine dédiée à la SF et au fantasy, fondée en 1974, a été brûlée ce week-end lors des manifestations à Minneapolis. Le bâtiment qui abrite Uncle Hugo's Science Fiction et Uncle Edgar's Mystery, spécialisée dans les thrillers et les polars, a été complètement détruit par le feu. Le sous-sol est inondé par l’eau déversée par les pompiers.
 
Depuis plus d’une semaine, Minneapolis (centre nord des Etats-Unis) vit au rythme de manifestations pacifiques et de révoltes urbaines, qui se sont propagées dans la plupart des grandes villes américaines. Cette colère citoyenne a été déclenchée par la mort de George Floyd, afro-américain de 46 ans : arrêté par la police, sans aucune résistance de sa part, il a été mis à terre, maintenu au sol par le genou du policier Derek Chauvin. Incapable de respirer, il est mort asphyxié quelques minutes plus tard.
 
Les propriétaires des deux librairies tentent de trouver des financements pour reconstruire le bâtiment, y compris le financement participatif et des aides locales. En attendant, ils envisagent de livrer de manière ponctuelle des commandes en ligne.
 
D’autres librairies de la métropole ont été victimes des émeutes, comme Dreamhaven Books and Comics, Moon Palace Books, Magers & Quinn et Next Chapter Booksellers. Avec des vitrines brisées et parfois des magasins pillés, ces librairies ont du cesser leurs activités ce week-e,d.
 
Ailleurs aux Etats-Unis, Shakespeare & Co à Philadelphie, Bushboys & Poets à Washington, BookMonster à Santa Monica, entre autres, ont aussi subit des dommages liés aux troubles du week-end.
 
close

S’abonner à #La Lettre