Québec

Les 7 000 kilomètres qui séparent Chicoutimi de Paris ont enfin été franchis par Mylène Bouchard et Simon Philippe Turcot, les fondateurs de la maison d’édition québécoise La Peuplade. Depuis 2015, le couple installé dans cette ville située au nord de Québec "préparait son plan d’affaires". C’est finalement le CDE qui diffusera à partir de mars leurs titres. Fondée en 2006, la maison a connu un succès fulgurant en 2016 avec la parution du Poids de la neige de Christian Guay-Poliquin, publié en janvier en France aux éditions de l’Observatoire. "Jusqu’à présent, nous cédions les droits de certains titres à des éditeurs français, mais notre chiffre d’affaires est en croissance constante - il a même doublé en 2017 -, ce qui nous permet aujourd’hui de voir plus grand", explique Simon Philippe Turcot. La Peuplade mettra en avant en 2017 des nouveautés, comme le premier roman de la Groenlandaise Niviaq Korneliussen, Homo sapienne, mais aussi des titres phares du catalogue "aux thématiques universelles" comme le livre de l’Islandais Gyrdir Eliasson, Les excursions de l’écureuil. "Des fictions du nord" destinées au public des 20-40 ans ou des sujets sociaux comme les questions de genre côtoient des thématiques classiques, telles les relations de famille. "Nous sommes très présents sur les réseaux sociaux, très à l’écoute de notre lectorat, c’est ce lien qu’on a construit qui nous a permis de le fidéliser", précise Simon Philippe Turcot. La Peuplade diffusera en France une douzaine de titres par an. I. C.

16.02 2018

Commentaires (0)

Espace réservé aux abonnés

Livres Hebdo a besoin de votre voix. Nous apprécions vos commentaires sur le sujet, vos critiques et votre expertise. Les commentaires sont modérés pour la courtoisie.

Connectez-vous Pas encore abonné ? Abonnez-vous

On vous
RECOMMANDE

Les dernières
actualités