La Contre Allée

Déjà très engagé sur les questions de traduction à travers le festival D'un pays l'autre, l'éditeur lillois La Contre Allée donne la parole à ceux qui portent les mots des autres avec la nouvelle collection « Contrebande », qu'il lance le 18 octobre. « Nous pensions depuis quelques années à recueillir la parole des traducteurs sur leur métier, et les professionnels de notre comité de traduction ont exprimé le même désir. Chaque texte, littéraire, exprimera un point de vue singulier », détaille l'éditrice Anna Rizzello.

Diane Meur, auteure chez Sabine Wespieser et traductrice de l'allemand et de l'anglais, inaugure cette nouvelle ligne avec le récit Entre les rives, en même temps que Corinna Gepner, présidente de l'Association des traducteurs littéraires de France, qui publie Traduire ou perdre pied, à la tonalité poétique. Elles seront toutes deux présentes au festival VO-VF de Gif-sur-Yvette le 5 octobre, pour dévoiler « Contrebande » en avant-première.

20.09 2019

Auteur cité

Commentaires (0)

Espace réservé aux abonnés

Livres Hebdo a besoin de votre voix. Nous apprécions vos commentaires sur le sujet, vos critiques et votre expertise. Les commentaires sont modérés pour la courtoisie.

Connectez-vous Pas encore abonné ? Abonnez-vous

On vous
RECOMMANDE

Les dernières
actualités