Prix littéraire

La deuxième sélection du prix de Flore 2021

Salomé Kiner - Photo © MARIE TAILLEFER

La deuxième sélection du prix de Flore 2021

Il ne reste plus que cinq titres, dont trois premiers romans. La remise du prix aura lieu le 4 novembre au café germanopratin.

Par Dahlia Girgis,
Créé le 11.10.2021 à 12h38,
Mis à jour le 12.10.2021 à 18h01

Le jury du prix de Flore a annoncé lundi 11 octobre sa deuxième sélection pour l'édition 2021.

Il ne reste plus que cinq titres, dont trois premiers romans, ceux de Maud Ventura, Frédéric Ploussard (lauréat du prix Stanislas) et Salomé Kiner. Notons aussi qu'aucun des éditeurs retenus n'a encore remporté ce prix.

Les cinq finalistes du prix de Flore 2021 :
  • Grande couronne de Salomé Kiner (Christian Bourgois Editeur)
  • Wonder Landes de Alexandre Labruffe (Verticales)
  • Mobylette de Frédéric Ploussard (Héloïse d’Ormesson)
  • Le voyant d’Etampes de Abel Quentin (L’Observatoire)
  • Mon mari de Maud Ventura (L’Iconoclaste)

Mise à jour

A la demande du jury, Maria Pourchet et son roman Feu (Fayard) ont été ajoutés mardi 12 octobre à cette deuxième liste.


Le jury est composé de Frédéric Beigbeder, Jacques Braunstein, Manuel Carcassonne, Carole Chrétiennot, Michèle Fitoussi, Jean-René Van der Plaetsen, François Reynaert, Jean-Pierre Saccani, Bertrand de Saint-Vincent, Christophe Tison, Philippe Vandel et Arnaud Viviant.

Prix "insolent", le Flore clôture souvent la saison des grands prix d'automne. Créé en 1994 à l’initiative de Frédéric Beigbeder et Carole Chrétiennot, ce prix "renoue avec l’histoire littéraire du Café de Flore et distingue de jeunes auteurs prometteurs, au talent insolent et original." La remise du prix aura lieu le 4 novembre dans le célèbre café germanopratin.

L'édition précédente avait récompensée, Thibault de Montaigu distingué pour La grâce, publié chez Plon. 

 

Commentaires (0)

Espace réservé aux abonnés

Livres Hebdo a besoin de votre voix. Nous apprécions vos commentaires sur le sujet, vos critiques et votre expertise. Les commentaires sont modérés pour la courtoisie.

Connectez-vous Pas encore abonné ? Abonnez-vous

On vous
RECOMMANDE

Les dernières
actualités