La 5e semaine de confinement voit une nouvelle contraction de l'activité | Livres Hebdo

Par Fabrice Piault, le 24.04.2020 à 12h18 (mis à jour le 24.04.2020 à 13h42) Meilleures ventes

La 5e semaine de confinement voit une nouvelle contraction de l'activité

Photo OLIVIER DION.

Tandis que, faute de nouveautés, les palmarès GFK/Livres Hebdo des meilleures ventes ne se sont pas renouvelés depuis la mi-mars, les ventes de livres ne se situent plus qu'à un tiers de leur niveau de 2019.

Touchées de plein fouet non seulement par la fermeture des librairies et des grandes surfaces culturelles, mais aussi par l'absence de nouveautés qu'elle a entraînée et qui se traduit par une remarquable stabilité des palmarès GFK/Livres Hebdo des meilleures ventes depuis la mi-mars, les ventes de livres ont continué de se contracter au cours de la semaine du 13 au 19 avril (semaine 16), la cinquième semaine du confinement décidé pour lutter contre la pandémie de Covid-19.

D'après les données communiquées à Livres Hebdo par GFK, les ventes en exemplaires pour la semaine du 13 avril ont reculé de 14% par rapport à la semaine précédente, et de 64,9% par rapport à la même semaine de 2019. A un an d'intervalle, les ventes en exemplaires avaient successivement chuté de 54%, 55%, 62% et 59,6% au cours des quatre premières semaines de confinement.

En valeur, la chute de l'activité dans la semaine du 13 avril 2020 atteint 14,8 % par rapport à la semaine précédente et 68,9% à un an d'intervalle, réduisant le marché du livre à moins d'un tiers de son niveau de la troisième semaine d'avril 2019.

Toujours emmené par La vie secrète des écrivains, de Guillaume Musso (Le Livre de poche), le Top 20 des meilleures ventes, toutes catégories confondues, demeure quasi identique au tableau qui prévaut depuis la mi-mars, ne comprenant, à l'exception d'Astérix, vol. 38, La fille de Vercingétorix, que des fictions, dont 14 titres au format poche.
close

S’abonner à #La Lettre