Jean-Vincent Holeindre lauréat du prix Emile Perreau-Saussine 2017 | Livres Hebdo

Par Isabel Contreras, le 01.06.2017 à 17h18 (mis à jour le 01.06.2017 à 18h00) Proclamation

Jean-Vincent Holeindre lauréat du prix Emile Perreau-Saussine 2017

Le professeur à l’Université de Poitiers est récompensé pour La ruse et la force. Une autre histoire de la stratégie, paru chez Perrin.
 

Le jury du prix Emile Perreau-Saussine 2017 a distingué ce 1er juin Jean-Vincent Holeindre pour La ruse et la force. Une autre histoire de la stratégie, paru en février chez Perrin. Professeur à l'Université de Poitiers où il enseigne la philosophie politique, les relations internationales et les études stratégiques, Jean-Vincent Holeindre est un spécialiste des études sur la guerre.
 
Dans son ouvrage, il retrace l’histoire de la stratégie et de la ruse à travers la diversité des guerres et des opérations militaires, de l'époque homérique à Daech en passant par l'Empire romain, la théorie de Carl von Clausewitz et les batailles d'Erwin Rommel.

Le prix Emile Perreau-Saussine, créé par sa mère Marie-Christine Perreau-Saussine, notamment secrétaire du prix Décembre, est doté de 2 000 euros. Il récompense l'œuvre d'un chercheur de moins de 40 ans en sciences humaines (sciences politiques, philosophie politique, histoire des idées politiques, droit public, économie politique), à l'image du travail d'Emile Perreau-Saussine, disparu en 2010, et qui s'employait à décloisonner ces disciplines.

Le jury du prix Emile Perreau-Saussine est composé de neuf membres sous la présidence du professeur Pierre Manent, directeur de recherches à l'Ecole des hautes études en sciences sociales (EHESS).

Il réunit Laurent Bouvet, professeur de sciences politiques à l’Université Versailles Saint-Quentin-en-Yvelines, Rémi Brague, membre de l’Institut et professeur de philosophie politique à Paris I, Brice Couturier, journaliste, Claude Habib, professeur de littérature à la Sorbonne nouvelle, Guillaume Lagane, haut fonctionnaire, Frédérique Leichter-Flack, universitaire en littérature et éthique, Guillaume Métayer, chercheur au CNRS, Christophe Ono-dit-Biot, directeur adjoint de l’hebdomadaire Le Point, Sylvie Pierre-Brossolette, membre du CSA et Philippe Raynaud, professeur de sciences politiques à l'université Panthéon-Assas.
 
En 2016, le  jury avait choisi Guillaume Métayer pour Nietzsche et Voltaire: de la liberté de l'esprit et de la civilisation, paru chez Flammarion.
 
close

S’abonner à #La Lettre