Jean Diwo est mort chez lui, durant la nuit du 9 au 10 juin dans sa 97e année.

Ce journaliste qui a commencé sa carrière à Paris Soir, a été ensuite grand reporter à Paris Match avant de fonder et diriger de 1960 à 1981, Télé 7 jours. C'est après le décès de son épouse, en 1980, qu'il met sa plume au service du roman.

D'abord en écrivant une histoire de la brasserie Lipp (Chez Lipp, Denoël, 1981) puis de nombreux livres à succès.

Sa trilogie Les dames du faubourg (trois tomes chez Denoël racontant l'histoire des métiers et gens du bois) s'est écoulée à plus d'un million d'exemplaires.

Depuis vingt ans, il publiait principalement chez Flammarion. Son dernier ouvrage, La calèche, est paru en novembre 2010. Son éditeur Thierry Billard nous a confiés qu'il «?travaillait à un nouveau roman tant son bonheur a toujours été d'écrire ».
10.06 2011

Commentaires (0)

Espace réservé aux abonnés

Livres Hebdo a besoin de votre voix. Nous apprécions vos commentaires sur le sujet, vos critiques et votre expertise. Les commentaires sont modérés pour la courtoisie.

Connectez-vous Pas encore abonné ? Abonnez-vous

On vous
RECOMMANDE

Les dernières
actualités