Homo Economicus, Prix du livre d'économie | Livres Hebdo

Par Vincy Thomas, avec vt, avec afp, le 06.12.2012

Homo Economicus, Prix du livre d'économie

Daniel Cohen

Albin Michel fait coup double en remportant également le Prix lycéen pour La fabrique de la défiance.

Le jury, composé de journalistes, a remis jeudi au Ministère de l'économie et des finances professeur son Prix du livre d'économie 2012 à Daniel Cohen pour Homo Economicus. Le Prix lycéen a été décerné à Yann Algan, Pierre Cahuc et André Zylberberg pour La fabrique de la défiance. Les deux essais sont publiés par Albin Michel.

Dans Homo Economicus : prophète (égaré) des temps nouveaux, Daniel Cohen, professeur de sciences économiques à l'Ecole normale supérieure et à l'Université Paris I Panthéon Sorbonne, s'interroge sur "le rapport entre la marche des sociétés et le bonheur des individus".

"Alors que les sociétés s'enrichissent, les indicateurs de bien-être stagnent, voire sont à la baisse en Chine comme aux Etats-Unis. Il faut donc repenser les liens entre l'économie et le bonheur intérieur brut de Joseph Stiglitz", prix Nobel d'économie américain, résume l'éditeur.

Le livre a été un best-seller au printemps dernier, souvent en tête du classement des essais d'Ipsos/Livres Hebdo. Il s'en est vendu plus de 60 000 exemplaires.

La fabrique de la défiance : ... et comment s'en sortir
, choisi par un jury de lycéens de 20 établissements, analyse les racines de la "baisse de confiance", "source de mal être pour bien des Français".

Le livre explique cette défiance ainsi : "Hiérarchisée à l'excès, élitiste, conflictuelle, l'organisation de notre société mine les relations sociales mais aussi la confiance en l'avenir et la croissance. "

Le Prix du lycéen avait été décerné l'an dernier à Erik Izraelewicz, directeur des rédactions du journal Le Monde, décédé brutalement la semaine dernière. Un hommage lui a été rendu jeudi par les participants de la 14e journée du livre d'économie.
close

S’abonner à #La Lettre