Henning Mankell relâché par les Israéliens

Henning Mankell ©Ulla Montan

Henning Mankell relâché par les Israéliens

L'écrivain suédois se trouvait sur le ferry turc Mavi Marmara, arraisonné par l'armée israélienne.

J’achète l’article 1.50 €

avec mllf,
Créé le 01.06.2010 à 00h00,
Mis à jour le 01.06.2010 à 00h00

Le pape du polar nordique Henning Mankell, 62 ans, qui avait embarqué avec le compositeur Dror Feiler et neuf autres universitaires, médecins et hommes politiques suédois sur le ferry turc Mavi Marmara, arraisonné par l'armée israélienne avec l'ensemble de la flottille humanitaire affrétée pour Gaza, a été relâché sain et sauf le 1er juin et devait rejoindre Stockholm en avion en fin de journée.

Aux mains de l'armée israélienne, il a choisi l'expulsion vers la capitale suédoise plutôt que la prison, tout comme Dror Feiler, un député et un médecin.

Bien connu pour son engagement humanitaire, le père du commissaire Kurt Wallander vit la moitié de l'année à Maputo, au Mozambique, où il a créé un théâtre.

L'écrivain suédois, milliardaire, qui a vendu quelque 40 millions de livres traduits dans plus de 35 langues, estimait encore récemment dans un grand quotidien suédois que "lorsqu'on gagne beaucoup d'argent il est tout à fait normal de payer beaucoup d'impôts."

Alors qu'il a mis fin à la carrière de son célèbre commissaire, Henning Mankell vient de terminer une pièce de théâtre, Politik, qui traite de la vie du premier ministre suédois Olof Palme, mort assassiné en 1986.

Il est par ailleurs en train d'écrire pour la télévision suédoise une série sur son beau-père, le cinéaste suédois récemment disparu Ingmar Bergman, dont il a épousé une des filles.

01.06 2010

Auteur cité

Commentaires (0)

Espace réservé aux abonnés

Livres Hebdo a besoin de votre voix. Nous apprécions vos commentaires sur le sujet, vos critiques et votre expertise. Les commentaires sont modérés pour la courtoisie.

Connectez-vous Pas encore abonné ? Abonnez-vous

On vous
RECOMMANDE

Les dernières
actualités