MOUVEMENTS

Guillaume Dervieux va quitter Albin Michel

Guillaume Dervieux - Photo O. DION

Guillaume Dervieux va quitter Albin Michel

Le vice-président du directoire d’Albin Michel n’accepte finalement pas la nouvelle organisation à la suite de l’arrivée de Gilles Haéri, nouveau directeur général appelé à prendre la tête du groupe.

J’achète l’article 1.50 €

Par Hervé Hugueny,
Créé le 10.09.2018 à 23h05,
Mis à jour le 11.09.2018 à 00h00

Guillaume Dervieux, vice-président du directoire d’Albin Michel, s'apprête à quitter l'entreprise, a appris Livres Hebdo de sources proches du groupe présidé par Francis Esménard. L’arrivée de Gilles Haéri, ancien P-DG de Flammarion, qui a pris ses fonctions de directeur général d’Albin Michel le 1er septembre, et qui succédera à Francis Esménard le 1er janvier prochain, a finalement entraîné une incompatibilité que le groupe avait pourtant tenté d’éviter.
 
Dans le communiqué annonçant, le 6 juillet dernier, l’arrivée du nouveau directeur général, Francis Esménard avait "renouvelé sa pleine confiance à Guillaume Dervieux". Le vice-président d'Albin Michel devait continuer de présider le pôle Education composé de Magnard-Vuibert, Delagrave Edition, De Boeck Supérieur, La Libraire des Ecoles, Horay et La Librairie Vuibert ; le pôle Diffusion/Distribution avec Dilisco ainsi que le pôle Librairies composé de sept points de vente.

11 ans dans le groupe

Guillaume Dervieux était également nommé directeur du développement du groupe, avec la mission de chercher des opportunités de croissance externe, aux côtés de Francis Esménard, qui deviendra conseiller de Gilles Haéri, et de son fils Alexis Esménard, directeur général de la holding Huyghens de Participations.
 
Le vice-président d’Albin Michel était entré dans le groupe en 2007, au poste de directeur général de Magnard-Vuibert. Il avait ensuite pris des responsabilités grandissantes, préparant la succession de Francis Esménard. En mars 2016, lorsque Le Monde avait prématurément annoncé ce passage de témoin, le patron du groupe avait déclaré dans une "note à propos de la gouvernance d’Albin Michel": "une chose est bien réelle, et ceci n’est pas un scoop : j’ai 80 ans et il me faudra bien transmettre un jour prochain les clés de la maison, c’est-à-dire la présidence du directoire, à Guillaume Dervieux".

Commentaires (0)

Espace réservé aux abonnés

Livres Hebdo a besoin de votre voix. Nous apprécions vos commentaires sur le sujet, vos critiques et votre expertise. Les commentaires sont modérés pour la courtoisie.

Connectez-vous Pas encore abonné ? Abonnez-vous

On vous
RECOMMANDE

Les dernières
actualités