Fnac Darty conteste la sanction de l'Autorité de la concurrence | Livres Hebdo

Par Léopoldine Leblanc, le 13.08.2018 à 17h49 (mis à jour le 14.08.2018 à 11h06) Concurrence

Fnac Darty conteste la sanction de l'Autorité de la concurrence

Fnac du Forum des Halles, à Paris - Photo OLIVIER DION

Sanctionné par l’Autorité de la concurrence, le 27 juillet, le groupe juge le montant de l’amende "disproportionné" et affirme qu’il "examinera toutes les voies de recours".

Fnac Darty conteste l'amende de 20 millions d'euros infligée, vendredi 27 juillet, par l'Autorité de la Concurrence "pour ne pas avoir réalisé la cession de trois magasins, qui était l’une des conditions posées à son feu vert à l'opération". Dans un communiqué, le groupe affirme qu'il "examinera toutes les voies de recours à sa disposition pour contester le montant disproportionné de la sanction".

Annoncé en juillet 2016, le rachat de Darty par la Fnac était soumis à la cession de six points de vente du groupe avant le 31 juillet 2017. Les magasins de Darty Wagram, Darty Italie 2, Fnac Beaugrenelle, Darty Belleville, Darty Saint-Ouen et Darty Vélizy, tous situés en Ile-de-France, étaient concernés.
 
A la date indiquée, seuls trois des magasins avaient été cédés à des repreneurs agréés par l’Autorité de la concurrence. Les repreneurs des points de vente de Darty Belleville et Darty Saint-Ouen n’avaient finalement pas été agréés. Quant à la Fnac Beaugrenelle, le groupe a précisé avoir "sollicité une extension du délai d’exécution de son engagement, que l’Autorité a également refusé".
 
"Dans un environnement très concurrentiel pour le commerce physique, le groupe a fait ses meilleurs efforts pour exécuter les décisions demandées par l’Autorité", insiste Fnac Darty dans son communiqué. Le groupe indique qu’il a "d’ores et déjà trouvé un repreneur" pour les magasins Darty Passy et Darty Montmartre, que l’Autorité avait accepté "en substitution des engagements de cession de Darty Saint-Ouen et Fnac Beaugrenelle".
close

S’abonner à #La Lettre