Prix littéraire

Étienne de Montety remporte le Grand prix du roman de l'Académie française 2020

Etienne de Montety

Étienne de Montety remporte le Grand prix du roman de l'Académie française 2020

L'écrivain a été distingué pour son roman, La Grande Épreuve, publié chez Stock.

Par Dahlia Girgis, Vincy Thomas,
Créé le 26.11.2020 à 14h38,
Mis à jour le 26.11.2020 à 15h08

Le Grand prix du Roman de l’Académie française 2020 a été attribué, jeudi 29 octobre, à Étienne de Montety pour son roman La Grande Épreuve, paru chez Stock le 19 août. Le lauréat succède à Laurent Binet, qui avait été récompensé en 2019 pour Civilizations, publié chez Grasset.

"Ce prix donne le signal de la réouverture des librairies, celui de la renaissance du livre" a déclaré le lauréat, "très heureux et très honoré", lors d'une visioconférence un peu chaotique. "L'écueil c'était de faire un roman à thèse, un essai caché" confie-t-il.

L'Académie a tenu à saluer son talent à écrire un "roman apocalyptique", remplissant pleinement sa "mission" avec un récit pleinement ancré dans l'actualité. "Je souhaite simplement à tous ceux qui vont le lire de partager l'enthousiasme et la ferveur que nous avons ressentis à sa lecture" a précisé Hélène Carrère d'Encausse. "Il y a une confrontation de convictions et de croyances, et Etienne de Montety l'a extrêmement bien rendue" ajoute-t-elle.

Inspiré de l'attentat de Saint-Etienne-du-Rouvray, ce roman démonte les rouages de la violence, inéluctable quand une religion devient folle. Rien ne prédestinait Laure, François et David, leur fils adoptif, le père Georges, Frédéric, un policier, et Hicham à se croiser. Mais de mauvaises rencontres, une emprise croissante de l'islamisme et une colère radicalisée les précipitent vers la tragédie.

L'écrivain et journaliste Étienne de Montety est né à Paris en 1965. Il fait des études en droit et sciences politiques à l'université de Nanterre. Il travaille aujourd'hui au sein de la rédaction du Figaro, et depuis 2006, il est directeur du Figaro Littéraire.

Le prix, doté de 10000 euros, devrait aisément relancer les ventes de ce roman, écoulé à près de 3000 exemplaires jusqu'à présent, selon les chiffres de GFK.

Commentaires (0)

Espace réservé aux abonnés

Livres Hebdo a besoin de votre voix. Nous apprécions vos commentaires sur le sujet, vos critiques et votre expertise. Les commentaires sont modérés pour la courtoisie.

Connectez-vous Pas encore abonné ? Abonnez-vous

On vous
RECOMMANDE

Les dernières
actualités