En colère | Livres Hebdo

Par Michel Puche, le 12.04.2019 (mis à jour le 12.04.2019 à 10h33) Arras/Le 1er mai

En colère

La colère « est une femme nue que les écrivains doivent fringuer », écrit Jacky Schwartzmann, prix Amila-Meckert 2018 avec Demain c'est loin, pour présenter le Salon du livre d'expression populaire et de critique sociale d'Arras organisé par l'association Colères du présent. De nombreux auteurs y sont conviés parmi lesquels, en invités d'honneur, le couple des Pinçon-Charlot, familiers de ce rende

Lire la suite (1 030 caractères)

S’abonner à livres Hebdo

Débloquez l’accès illimité aux articles et aux archives.

  • Classements et tableaux de bord
  • Meilleures ventes
  • Agenda événements
  • L’annuaire éditeurs & diffuseurs
  • Et plus encore...
je m’abonne

Acheter l’article [1,50€]

Il sera archivé et listé avec vos précédents achats depuis votre compte Livres Hebdo.

  • La version pdf et imprimable
  • L’accès aux documents annexes
  • L’archive disponible à vie
j’achète l’article

Sur les mêmes thèmes (18 articles)

close

S’abonner à #La Lettre