Angoulême

Du 7e art dans le Festival du 9e art

Jeffrey Tambor, Paul Whitehouse, Simon Russell Beale, Steve Buscemi dans la Mort de Staline - Photo GAUMONT

Du 7e art dans le Festival du 9e art

13 adaptations, pour le cinéma ou la télévision, et documentaires seront projetés au festival international de la bande dessinée d'Angoulême

J’achète l’article 1.50 €

Par Vincy Thomas,
Créé le 23.01.2018 à 18h27,
Mis à jour le 23.01.2018 à 19h00

Le 7e art s'invite au 45e Festival international de la bande dessinée d'Angoulême qui s'ouvre jeudi 25 janvierLes aventures de Spirou et Fantasio, d'après la série d'albums parue chez Dupuis, feront leur avant-première. Le film de Alexandre Coffe, avec Thomas Solivérès et Alex Lutz, sera projeté jeudi à 14h avant un point presse.

A 17h le même jour sera diffusé le documentaire Pierre Christin, l'espace-temps de Philippe Lespinasse, portrait de l'écrivain et scénariste de BD qui retrace aussi l'épopée de la série Valérian.

Le soir à 20h, La mort de Staline, qui fait le tour des festivals depuis Dinard fin septembre, sera projeté en présence de l'auteur et de l'équipe du film. Il s'agit de l'adaptation de cette bande dessinée de Fabien Nury (Dargaud) par Armando Ianucci, avec un casting quatre étoiles anglo-saxon.

Le vendredi 26 janvier sera consacré aux séries avec La petite mort de Davy Mourier (14h) et Batman la série des années 60 en hommage à Adam West (15h30). A 18h30, le documentaire La journée, qui suit durant 24 heures le dessinateur François Boucq (Bouncer), sera projeté.

Le 27 janvier, à 10h, des courts métrages du studio Laboréal lanceront le week-end. Le film d'animation My Entire High School - Sinking Into the Sea de Dash Shaw (dont les œuvres sont publiées chez Ça et là) sera présenté à 11h30. Le film d'animation Batman Gotham by Gaslight, qui sortira directement en DVD et VàD le 28 février fera son avant-première à 14h. A 17h, les festivaliers pourront découvrir My Friend Dahmer de Marc Meyers, d'après la BD de Derf Backderf Mon ami Dahmer (Ça et là). Et à 20h, c'est la série Gotham Mad City qui sera proposée avec deux épisodes inédits en France.

Enfin, le dernier jour, le dimanche 28 janvier, le FIBD proposera Un homme est mort, adaptation animée de la BD de Kris et Etienne Davodeau (Gallimard-Futuropolis) à 11h. Puis Tib et Tatoum, série animée qui sera diffusée cette année sur TF1, d'après la BD de Flora Grimaldi et Nicolas Bannister (Glénat), ravira les plus jeunes. Le programme audiovisuel du festival s'achèvera avec le documentaire Sur les traces d'Arthur de Saël Lacroix, qui fait ressurgir André Montpetit, dit "Arthur", figure de proue de la BD québécoise en pleine révolution tranquille.

Commentaires (0)

Espace réservé aux abonnés

Livres Hebdo a besoin de votre voix. Nous apprécions vos commentaires sur le sujet, vos critiques et votre expertise. Les commentaires sont modérés pour la courtoisie.

Connectez-vous Pas encore abonné ? Abonnez-vous

On vous
RECOMMANDE

Les dernières
actualités