Dossier Romance : post coïtum | Livres Hebdo

Par Sophie Gindensperger, le 03.02.2017 (mis à jour le 03.02.2017 à 08h55) Dossier

Dossier Romance : post coïtum

Photo OLIVIER DION

En retrait après la vague planétaire provoquée par le best-seller 50 nuances de Grey, le marché de la romance se trouve de nouvelles marques, à la fois érotiques et plus sombres, dans un paysage éditorial remodelé.

Quand la passion s’étiole, l’amour peut-il durer ? C’est en quelque sorte la question que pose le secteur de la romance au sortir d’une année 2016 en retrait. Il faut dire que 2015 avait mis la barre très haut, portée par l’immense succès de 50 nuances de Grey et l’appel d’air qui avait suivi. Puis le reflux est arrivé. En un an, les ventes ont baissé de 30 %. L’historique Harlequin, désormais dét

Lire la suite (18 720 caractères)

S’abonner à livres Hebdo

Débloquez l’accès illimité aux articles et aux archives.

  • Classements et tableaux de bord
  • Meilleures ventes
  • Agenda événements
  • L’annuaire éditeurs & diffuseurs
  • Et plus encore...
je m’abonne

Acheter l’article [4,50€]

Il sera archivé et listé avec vos précédents achats depuis votre compte Livres Hebdo.

  • La version pdf et imprimable
  • L’accès aux documents annexes
  • L’archive disponible à vie
j’achète l’article

Sur les mêmes thèmes (2 articles)

close

S’abonner à #La Lettre