Dicker, Foenkinos et Indridason entrent en poche dans le Top 20 | Livres Hebdo

Par Claude Combet, le 15.05.2019 à 17h03 (mis à jour le 15.05.2019 à 18h00) Meilleures ventes

Dicker, Foenkinos et Indridason entrent en poche dans le Top 20

Joël Dicker, David Foenkinos et Arnaldur Indridason - Photo OLIVIER DION/CATHERINE HÉLIE/PHILIPPE MATSAS

Aux côtés du manga One-Punch Man et de la BD des Bidochon, trois nouveautés entrent dans une liste qui compte en tout onze livres en format poche.

Le Top 20 GFK/Livres Hebdo, tous genres confondus, pour la semaine du 6 au 12 mai, se met à l’heure estivale et fait la part belle aux poches. Toujours dominé par Une fille comme elle de Marc Levy (Pocket), La jeune fille et la nuit de Guillaume Musso (Le Livre de Poche) et Il est grand temps de rallumer les étoiles de Virginie Grimaldi (également au Livre de Poche), le palmarès voit arriver trois nouveautés dans ce format.

La disparition de Stephanie Mailer, un roman policier de Joël Dicker (De Fallois), prend la 5e place du Top 20. Il met en scène deux policiers enquêtant sur l’assassinat en 1994 du maire et de sa famille dans une station balnéaire des Hamptons et la journaliste Stephanie Mailer qui se penche sur l’affaire vingt ans plus tard. Vers la beauté de David Foenkinos (Folio) se positionne 15e et raconte l’histoire de Jeanne Hébuterne, compagne de Modigliani et mère de ses deux enfants, qui se suicide deux jours après la mort du peintre. Passage des ombres d’Arnaldur Indridason (Points) arrive 20e. Dans ce dernier volet de la Trilogie des ombres, l’inspecteur Konrad mène une double enquête sur la maltraitance des jeunes Islandaises et sur un crime datant de 1944, dans l’Islande alors sous occupation américaine.  

Parallèlement, le palmarès de la semaine est sous le signe du manga et de la bande dessinée avec le 15e volet de la saga One-punch man de Yusuke Murata (Kurokawa, 4e) et le 22e tome des Bidochon, Les Bidochon relancent leur couple, de Christian Binet (19e, tirage: 110 000 ex) qui voit revenir, chez leur nouvel éditeur Dargaud, Robert et Raymonde après six ans d'absence.  
close

S’abonner à #La Lettre