Cet été, les controverses sur le statut des auteurs et sur celui des directeurs de collection se sont poursuivies. L'intégration-fusion du groupe La Martinière au sein de Média-Participations s'est réalisée. Le retour prochain d'Editis dans le giron de Vivendi, qui s'en était débarrassé il y a quinze ans, a été annoncé. Le président du groupe, Alain Kouck, personnalité forte et originale qui a profondément marqué l'histoire de l'édition française des trente dernières années, a disparu brutalement. Autant d'informations que
Livres Hebdo a traitées ou traitera sur son site Internet ou dans les pages du magazine. Désormais dans le cadre d'un dispositif largement renouvelé.

Avec un nouveau logo et dans un nouveau format, le Livres Hebdo que vous avez entre les mains est le produit d'un double chantier. Le premier, visible, a consisté à découpler Livres Hebdo en deux cahiers, dont un dédié aux « Livres de la semaine », pour valoriser chacune des fonctions du titre, magazine et bibliographique. Une nouvelle maquette plus moderne, plus aérée, plus confortable, a été élaborée par l'agence A Noir après un passage en revue par la rédaction de chacune de ses rubriques, dont certaines ont été repensées (couverture, sommaire, meilleures ventes, « Cette semaine sur livreshebdo.fr »), transformées et élargies (« Les acteurs », qui s'ouvrent à un suivi de l'univers des auteurs).

Le second chantier, invisible, s'appuie sur le changement total de notre système de production et de gestion éditoriales. En montant en puissance dans les prochains mois, l'outil Melody, développé par la société Demain Un Autre Jour, va permettre à Livres Hebdo de faire rapidement évoluer son offre. Le magazine mettra mieux en avant les professionnels du livre. Il mettra l'accent sur l'innovation et les nouvelles technologies. Il testera de nouvelles approches éditoriales en synergie avec son site Internet et une nouvelle offre événementielle inaugurée dès cette année par les « LH Forums ». Avec l'espoir d'être toujours plus pertinent et plus utile à ses lecteurs alors qu'il fêtera, dans un an, ses 40 ans.


Commentaires (0)

Espace réservé aux abonnés

Livres Hebdo a besoin de votre voix. Nous apprécions vos commentaires sur le sujet, vos critiques et votre expertise. Les commentaires sont modérés pour la courtoisie.

Connectez-vous Pas encore abonné ? Abonnez-vous

On vous
RECOMMANDE

Les dernières
actualités