Des élèves en colère contre un collège qui a jeté des centaines de livres | Livres Hebdo

Par Agathe Auproux, avec Le Journal de Montreal, le 13.03.2015 à 18h09 (mis à jour le 13.03.2015 à 19h00) - 1 commentaire Montréal

Des élèves en colère contre un collège qui a jeté des centaines de livres

Des étudiants autour d'un conteneur plein de livres, jetés par leur établissement - Photo LE JOURNAL DE MONTRÉAL

Les élèves d’un collège d'enseignement général et professionnel de Montréal se sont indignés devant la décision de l’établissement de jeter de 500 livres aux ordures.

"Même si ces livres étaient désuets, je crois qu’ils auraient pu intéresser certaines personnes.", affirme Gabriel Morand, président de l’Association étudiante du Cégep de Saint-Hyacinthe, un collège d'enseignement général et professionnel de Montréal, dans des propos rapportés par le Journal de Montréal, quotidien local.

Des centaines d’étudiants ont été choqués de trouver 500 livres dans un conteneur à recyclage, mercredi 11 mars, que la bibliothèque de l’établissement a pris la décision de jeter pour faire de la place dans ses stocks et libérer de l’espace pour de nouvelles acquisitions. La grogne a très vite gagné les réseaux sociaux, où des milliers de personnes ont partagé la nouvelle. Si bien que le Cegep a dû réagir dans un communiqué sur son site internet :

"Une information circule en ce moment sur les réseaux sociaux à l’effet que des livres ont été jetés par le Cégep de Saint-Hyacinthe dans un bac à déchets, au cours de la journée de mercredi. Ces livres faisaient partie de la collection périmée (collection morte) du Cégep depuis bon nombre d’années, et étaient entreposés dans le sous-sol du Cégep. Ils avaient été accumulés au fil des ans dans l’éventualité où ils pourraient servir de référence à quelqu’un, ce qui ne fut pas le cas. (…) Aucun lecteur n’avait manifesté d’intérêt pour ces livres depuis 25 ans."

La bibliothèque du Cégep investit 100 000 $ (94 509 €) pour se procurer de nouveaux ouvrages. Ces livres doivent avoir un rapport direct avec les programmes et matières enseignés au sein de l’établissement.

Commentaire récent

“ Il faut tempérer les choses. ce sont peut-être pour l'essentiel des manuels dont le contenu est obsolète. La BPI renouvelle aussi ses livres. Dans l'optique de faire des travaux sur ces vieu... ” Alvarez il y a 5 ans à 14 h 06
close

S’abonner à #La Lettre