Né en 1924, le psychanalyste Jean Laplanche, ancien élève de l'Ecole normale supérieure, agrégé de philosophie, docteur en médecine, ancien interne des hôpitaux psychiatriques et professeur émérite de l'université Paris VII, est mort le dimanche 6 mai à Beaune des suites d'une maladie pulmonaire.
Analysé par Jacques Lacan à la fin des années 1940, Jean Laplanche s'est par la suite beaucoup consacré à l'enseignement de la psychanalyse. Il est notamment l'auteur, avec Jean-Bertrand Pontalis, du célèbre Vocabulaire de la psychanalyse, paru aux Presses universitaires de France en 1967 et traduit dans le monde entier (« Quadrige », 2007), mais aussi d'une vingtaine d'autres titres principalement édités aux PUF, dont les sept volumes de Problématiques qui rassemblent ses cours à l'université.
Toujours au PUF, il dirigeait également deux collections de psychanalyse (« Bibliothèque de psychanalyse » et « Voix nouvelles en psychanalyse »), ainsi que la nouvelle traduction des Oeuvres complètes de Freud, dont le volume 20, 1937-1939. L'homme Moïse. Abrégé de psychanalysé en autres textes, est paru en 2010.





Commentaires (0)

Espace réservé aux abonnés

Livres Hebdo a besoin de votre voix. Nous apprécions vos commentaires sur le sujet, vos critiques et votre expertise. Les commentaires sont modérés pour la courtoisie.

Connectez-vous Pas encore abonné ? Abonnez-vous

On vous
RECOMMANDE

Les dernières
actualités