Décès de l’historien Pierre Milza | Livres Hebdo

Par Léopoldine Leblanc, le 28.02.2018 à 18h39 (mis à jour le 01.03.2018 à 11h37) Disparition

Décès de l’historien Pierre Milza

Pierre Milza - Photo DR

Professeur émérite des universités et auteur d’ouvrages de référence sur l’histoire du XXe siècle au côté de Serge Berstein, Pierre Milza est décédé mercredi 28 février à 85 ans.

Ses ouvrages sur l’histoire du XXe siècle, co-écrits avec Serge Berstein, auront marqué plusieurs générations d’étudiants. L’historien Pierre Milza est décédé mercredi 28 février, à l’âge de 85 ans, a-t-on appris par un texte d’hommage publié sur Facebook par son fils Olivier Milza de Cadenet: "Les hasards de… l’Histoire, individuelle et collective, font que le jour même ou paraît mon Histoire du XXe siècle, mon père, l’historien Pierre Milza, disparaît", écrit-il.

Professeur émérite des universités à l’Institut d’études politiques de Paris (VIIe) et membre du conseil scientifique de l’Institut François-Mitterrand (Paris XIe), l’historien était connu notamment pour ses manuels extrêmement complets, souvent une référence pour les enseignants de lycée et d’université. En 2017, Hatier a réédité les 4 volumes d’Histoire du XXe siècle que Pierre Milza a coordonné avec Serge Berstein (1900-1945: la fin du monde européen; 1945-1973: le monde entre guerre et paix; De 1973 aux années 1990: la fin du monde bipolaire; Vers le monde nouveau du XXIe siècle: 1990 à nos jours).

Né en 1932 à Paris, il s’attelait à décrypter l’histoire de l’Italie contemporaine et la nature du phénomène fasciste en Europe avec des ouvrages comme Voyage en Ritalie (Payot, 2004),  L’Europe en chemise noire (Fayard, 2002), L’homme nouveau dans l'Europe fasciste: 1922-1945 (Fayard, 2004) ainsi que Le fascisme italien: 1919-1945 (avec Serge Berstein, Points, à paraître le 15 mars 2018).

"Historien du fascisme italien, des Relations internationales et de l’immigration italienne en France, il fut aussi le biographe d’hommes qu'il admirait ou dont l’existence le passionnait.", ajoute son fils. Pierre Milza fut en effet l’auteur de biographies de Voltaire (Perrin, 2015), Pie XII (Fayard, 2014), Garibaldi (Pluriel, 2014), Napoléon III (Perrin, 2007), Verdi (Perrin, 2005) mais aussi Mussolini (Fayard, 1999).
close

S’abonner à #La Lettre